Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

01 février 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

18 mois de probation pour des voies de fait

marteau justice

© - L'Avantage Rimouski

La peine a été prononcée ce vendredi matin.

Guillaume Roy-Bergeron, qui réside maintenant en Gaspésie, a plaidé coupable ce vendredi matin au palais de justice de Rimouski à une accusation réduite de voies de simple, lui qui était initialement accusé de voies de faits armés.

Les événements se sont produits le 8 avril 2018 à Rimouski. « La victime accompagnait une amie qui devait aller chercher un objet chez quelqu’un qu’elle craignait. Elle attendait à l’extérieur lorsqu’elle a vu l’accusé. Elle est allée l’interpeller, ce qui lui a fâché l’accusé. Une bousculade s’en est suivi. Des amis sont intervenus pour les séparer », rapporte la procureure de la Couronne, Me Julie Gagné.

Publicité

Défiler pour continuer

Le juge Richard Côté impose une probation de 18 mois à Roy-Bergeron avec quelques conditions à respecter, dont celle de ne pas être en contact avec la victime. « Mon client ne demeure plus dans la région. Il n’a plus de contact avec la victime », indique Me Richard Guay.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média