Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

01 février 2019

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Le député de Rimouski dénonce l’« obsession caquiste » de la maternelle 4 ans

©Photo gracieuseté - Michel Dompierre

Harold LeBel

Le député de Rimouski, Harold LeBel, dénonce ce qu’il qualifie d’obsession du gouvernement de la Coalition avenir Québec (CAQ) pour les maternelles 4 ans, alors que la région manque de places en Centre de la petite enfance (CPE).

Il estime que le gouvernement fait fausse route en voulant imposer les maternelles 4 ans, notamment dans Rimouski-Neigette et demande à la CAQ de donner la priorité au réseau des CPE : « Je tiens à m’adresser aux citoyennes et aux citoyens qui ont pris la peine de m’écrire ou de me téléphoner pour me dire que les efforts doivent être investis d’abord dans le réseau des CPE : je vous appuie sans réserve. C’est là que se situent les besoins. Et que le gouvernement n’invoque pas la pénurie d’éducatrice, le manque de main-d’œuvre, ça touche autant le milieu de l’enseignement »

La semaine dernière, la CS des Phares indiquait que la future école construite à Rimouski devra prévoir plus de locaux pour qu’y soient incluses des classes de maternelle 4 ans, conformément à une directive ministérielle. « Je comprends que la CAQ, en campagne électorale, a promis des maternelles 4 ans partout. Maintenant qu’elle gouverne, elle devrait toutefois reconnaître que ce n’est pas la solution pour bon nombre de familles. Ici, dans la MRC de Rimouski-Neigette, les parents réclament d’abord des places en CPE et en milieu familial », a indiqué le député.

Le député croit que les maternelles 4 ans ne répondent pas aux besoins des milliers de parents québécois inscrits au guichet d’accès aux services de garde. « J’aimerais avoir plusieurs réponses : on fait quoi avec les tout-petits qui ont un, deux ou trois ans ? On attend qu’ils en aient quatre pour leur offrir des services de qualité ? La maternelle 4 ans n’offre pas un service à l’année, on fait quoi avec les enfants quand il n’y a pas d’école ? »

Il ajoute qu’il est urgent de finaliser le réseau des CPE pour répondre aux besoins des familles et d’accorder les ressources nécessaires pour créer 13 000 places manquantes : « Le ministre de la Famille, Mathieu Lacombe, s’y était d’ailleurs engagé avant les Fêtes. »

Commentaires

1 fvrier 2019

luc l.

Je pense qu'ils ont entièrement raison et surtout que le tout serait beaucoup plus encadré et sécuritaire. Je ne comprends pas trop votre position.

4 fvrier 2019

Lawrence Desrosiers

Les CPE donnent aux parents un service beaucoup plus complet que les maternelles à 4 ans « 12 mois par année et les heures en garderie sont plus longue que les heures passés en maternelle». L'évaluation des enfants peut se faire aussi bien en CPE qu'à l'école

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média