Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

05 février 2019

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Chantal Pilon se lance pour les Libéraux

Chantal Pilon

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Chantal Pilon

ÉLECTIONS FÉDÉRALES. Une première candidate à l’investiture libérale fédérale pour la circonscription de Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques a annoncé ses couleurs, il s’agit de la femme d’affaires Chantal Pilon.

Mme Pilon explique avoir mûrement réfléchi sa décision de faire le saut en politique fédérale. « Je ne me suis pas levée un matin et je me suis dit on y va. La politique me passionne depuis des années. Ça fait 20 ans que je suis impliquée dans ma communauté, mais mon but ultime a toujours été le développement régional et économique de notre région. Le pouvoir de changer les choses motive ma décision. »

La femme d’affaires s’était en effet déjà lancée en politique, cette fois municipale, quand elle s’est présentée pour la mairie de Rimouski en 2017, avant de se retirer de la course pour des raisons personnelles et professionnelles. « J’avais dit que c’était un au revoir, que ce n’était pas un adieu. C’était une question de timing. Je me suis toujours dit je recule d’un pas pour mieux sauter. »

Mme Pilon est la propriétaire de l’entreprise rimouskoise G Communication marketing. Elle a également été présidente de la Chambre de commerce Rimouski-Neigette. Elle estime maîtriser plusieurs dossiers au niveau provincial, mais indique que la connaissance de son milieu est son atout de taille.

Justin Trudeau

Elle indique être en processus de réflexion depuis un an et demi, mais c’est sa rencontre avec le Premier ministre, Justin Trudeau, la semaine dernière qui lui a donné le déclic : « C’est ce qui a mis fin à toute cette période de réflexion. On a eu une bonne discussion, on a parlé de mes motivations, du pourquoi je veux aller en politique, c’est ce qu’il voulait savoir. C’est une belle équipe (de députés), ils ont des valeurs que je partage beaucoup, ce sont des gens qui ont le développement de leurs comtés et de leurs citoyens à cœur. »

Mme Pilon s’était également fait approcher par le Parti libéral du Québec au moment des élections provinciales, l’an passé. « C’était après la mairie. Mais je devais faire des devoirs pour G Communication et marketing, je savais que je n’avais pas de relève à l’interne. Et pour vendre une compagnie, il y a beaucoup de préparation, ce qui fait que je travaille depuis un an et demi pour préparer la mise en vente. »

Mme Pilon affirme que son entreprise, fondée il y a sept ans, est en vente. « C’est mon engagement. Je sais que je ne peux plus reculer, mais je vais m’assurer qu’il y ait une belle continuité. Ensuite il y aura l’investiture et la campagne. »

La date de l’investiture libérale n’est pas encore connue. Les élections fédérales auront lieu le 21 octobre cette année.

Commentaires

5 février 2019

steeve

Une excellente nouvelle pour le développement de Rimouski et de sa région. Enfin nous allons voir de réels avancés en infrastructures et en développement. Il nous faut maintenant une candidature pour les prochaines aux provinciales, le temps passe vite. Il nous faut des candidats élus dans des gouvernements au pouvoir.

5 février 2019

gervais fillion

Et pourquoi pas!!!!!!

6 février 2019

Michel Caron

Quelles sont ses réalisations professionnelles, si on met de côté tous les dossiers inachevés laissés partout où elle est passée ?

7 février 2019

Philippe

A/a Michel. Sûrement plus que toi.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média