Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

05 février 2019

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Rimouski dépose son projet de règlement sur l’affichage

Une partie du conseil municipal de la Ville de Rimouski.

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Une partie du conseil municipal de la Ville de Rimouski, réuni lundi soir en séance publique régulière.

Après près d’un an de processus de consultation et de réflexion, le Conseil municipal de Rimouski a adopté un projet de règlement sur l’affichage modifié, ce lundi soir lors d’une séance publique.

Le maire de Rimouski, Marc Parent, fait savoir que le règlement proposé est le résultat d’un processus de consultation mis en branle après son élection à la mairie, en octobre 2017. « Lors de la dernière campagne électorale, la question de l’affichage a été soulevée, j’étais d’opinion que la règlementation sur l’affichage était bien trop contraignante et complexe. Dans les semaines suivant l’élection, un comité de travail a été formé, avec des fonctionnaires municipaux, des commerçants, des entrepreneurs, des élus, des spécialistes de l’affichage, pour réfléchir à une règlementation qui pourrait représenter la réalité actuelle. »

À la suite de six mois de travail de ce comité, un consensus sur les propositions a été présenté et bien accueilli par la communauté d’affaires, selon le maire : « On est vraiment allé chercher un consensus, l’orientation du Conseil municipal a été de faire en sorte que la règlementation respecte ce consensus obtenu lors des consultations. On dépose ce soir la version écrite des grandes orientations déterminées à ce moment-là. »

Orientations

Les grandes orientations de projet de règlement portent, entre autres, sur les dimensions des enseignes : « Historiquement, sur le boulevard Saint-Germain, les dimensions d’affichage étaient les mêmes que sur la rue Saint-Germain, par exemple, alors que la vitesse y est très inférieure à celle du boulevard. Il est donc logique que sur le boulevard, on ait un affichage plus gros, compte tenu de la vitesse des voitures. »

Le maire précise que la Ville assouplit également la règlementation sur l’affichage électronique et encadrera mieux l’utilisation de nouveaux matériaux qui n’existaient pas auparavant pour les enseignes. « Tout cela sera expliqué en détail lors de l’assemblée du Conseil. »

D'autres consultations

Le maire ajoute qu’une assemblée publique de consultation aura lieu le 4 mars prochain, lors de la séance régulière du Conseil municipal. Entre temps, la Ville organise quatre soirées de consultations publiques à Rimouski. « On voulait aller sur le terrain, car certains règlements touchent les milieux villageois, où il peut y avoir des approches différentes par rapport à l’affichage. On veut être certains que la population y soit sensibilisée, et que si des problématiques surviennent, on pourra toujours y apporter certaines modifications. »

Les consultations auront lieu ce mardi 5 février, à 19 h, au centre communautaire de Sainte-Blandine/Mont-Lebel (19, rue du Pavillon), jeudi 7 février, à 19 h, au centre communautaire de Pointe-au-Père (400, avenue J.-Roger-Lebel), mardi 12 février, à 19 h, au centre communautaire de Saint-Robert (358, avenue Sirois) et mercredi 13 février, à 19 h, au centre des loisirs Curé-Soucy du Bic (3-126, rue du Mont-Saint-Louis).

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média