Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

06 février 2019

Une 10e de suite dans un revirement spectaculaire

Alexis Lafrenière

©Océanic - FolioPhoto

Chapeau Alexis Lafrenière qui y va de 3 buts et une passe dans un revirement spectaculaire pour la 10e victoire de suite de l'Océanic de Rimouski.

L’Océanic de Rimouski a poursuivi sa séquence victorieuse mercredi soir, l’emportant 5-4 sur les Saguenéens de Chicoutimi qui menaient 3-1 au terme de la première période grâce à leurs unités spéciales.

De fait, la troupe de Yannick Jean est venue très près de venger le fait que vendredi dernier, l’Océanic avait stoppé sa marche victorieuse à 7 victoires de suite, en vertu d’une victoire de 6-2 à Chicoutimi. Mercredi soir, bien des choses sont à signaler, dont cet arrêt de Colten Ellis, qui devrait faire les jeux de la semaine, alors que sa mitaine a stoppé le but égalisateur avec 10 secondes à jouer dans le match.

L'art de remettre les pendules à l'heure… Rendons à César ce qui appartient à César. Alexis Lafrenière connaît une première période difficile, écopant une pénalité coûteuse en début de match et provoquant un revirement coûteux plus tard dans le premier vingt. Sauf que le jeune joueur de caractère est à 100 % part au revirement magistral en 2e et 3e période, avec trois buts d'affilée, atteignant les 30 buts cette saison. De 1-3, l’Océanic est à 4-3 en fin de 2e et 5-3 après seulement 60 secondes en 3e.

L’Océanic pourra reprendre son souffle et penser pour vrai à sa participation à la Classique Hivernale de la LHJMQ, contre les Cataractes de Shawinigan, vendredi soir, dans le cadre du 50e anniversaire de la LHJMQ. Une première pour l’Océanic que d’aller jouer dehors.

Publicité

Défiler pour continuer

ALEXIS LAFRENIÈRE EST ALEXIS LAFRENIÈRE

« Ce n’est pas un match ‘A’ ce soir. On s’entend là-dessus. Le début de match a été chaotique, c’est certain. Pas de bonnes pénalités avec le bâton de nos vétérans. Je pense qu’ils sont conscients de ça aussi » de dire le coach Serge Beausoleil, après ce match.

« Mais quelle remontée en 2e période et on a vu pourquoi Alexis Lafrenière est Alexis Lafrenière et ce soir, à lui seul, valait le prix du billet. » Bien sûr que le jeune de 17 ans y est allé de ses 28e, 29e et 30e filets de la saison en plus de mériter une passe sur le 30e d’Olivier Garneau. Le 11 de l’Océanic a donné tout un spectacle.

Serge Beausoleil a été heureux de mettre notamment le 3e but des visiteurs en oubli, but qui a été en fait un cadeau de son # 11. « Après son 1er but, j’ai commencé à l’oublier, après le deuxième je suis devenu aveugle et au 3e but, c’était pleinement pardonné » de dire le Nic en chef, alors que tous les 2 852 personnes présentes ont certes eu la même réaction.

LES UNITÉS SPÉCIALES…

Quand les unités spéciales prennent la vedette… L'Océanic s'est retrouvé à court d'un homme après 41 secondes, Alexis Lafrenière étant puni pour avoir lancé son bâton. Et 10 secondes plus tard, Charle-Édouard D'Astous est chassé à son tour pour coup de bâton. Rimouski, au pire, est à court de 2 hommes pendant 1:50, mais 29 secondes plus tard, Théo Rochette ouvre le pointage, aidé d'Hendrix Lapierre et William Dufour. Rimouski tiendra le coup pendant la suite de la 2e pénalité et, à 6:55, nivelle les chances sur le 14e d'Anthony Gagnon, aidé de Zachary Massicotte et de D'Artagnan Joly. C'est 1-1.

Rimouski obtient ensuite un jeu de puissance, mais ne capitalise pas. Jordan Lepage est ensuite invité au banc des punitions pour avoir accroché et Justin Ducharme profitera de cet avantage numérique pour remettre les visiteurs en avance 2-1 avec un tic-tac-toe parfait. Comme si ce n'est pas assez, pendant un avantage numérique de Rimouski, Alexis Lafrenière échappe la rondelle à sa ligne bleue et Xavier Labrecque la cueillera pour se présenter seul devant Tristan Bérubé et c'est 3-1 à 14:14 en désavantage numérique.

Les locaux tenteront sur la suite de cet avantage numérique et pendant un autre qui suivra – pour un avantage de 2 hommes pendant 1:32 – de marquer au moins une fois, mais peine perdue, notamment sur deux lancers sur réception sur un filet ouvert. La période se termine 3-1 pour les visiteurs alors que le chiffre des lancers est de 11-11.

TROIS BUTS EN 4:42

Il fallait s'attendre que l'Océanic réagisse à cette première période. Et sans tarder, les locaux prennent le contrôle du match, au point que les visiteurs doivent attendre à 7:37 pour un premier tir dans cette période. Anthony Gagnon a raté deux fois le but ouvert, tout comme les locaux sont incapables de profiter d'un 4e jeu de puissance.

Finalement, Vincent Martineau laisse partir un bon lancer de la ligne bleue dévié par Olivier Garneau qui enregistre un 30e but cette saison. Outre Martineau, Alexis Lafrenière a une passe à 14:10. Disons que le 11 de Rimouski jouait très fort dans cette période, et Alexis Lafrenière marquera ses 28e et 29e buts de la saison. D'abord, avec la complicité d'Olivier Garneau et Charle-Édouard D'Astous à 15:46 sur un tir en angle impossible pratiquement et, provoquant un revirement à la ligne bleue adverse, il se présente seul devant Alexis Shank qu'il déjouera sur un revers. But sans aide à 18:52.

Frustration ? Toujours est-il que voici un combat pour hommes entre Jordan Lepage et Liam Murphy. Outre des majeures aux deux joueurs, Murphy écope d'une inconduite de partie pour avoir fait tomber le casque de son adversaire. Et à 20:00, Jérémy Fortin et Radim Salda s'échangent des doubles-échecs et ils seront au cachot pendant les 2 premières minutes de la 3e période. Fin de la deuxième: 4-3 Rimouski qui domine 17-4 dans les lancers. Au total après 40 minutes: 28-15 pour l'Océanic.

PROLONGATION… Ne sont pas de l'alignement pour l'Océanic le défenseur blessé Christopher Inniss et les joueurs retranchés Ludovic Soucy et Frédéryck Janvier… Ne sont pas de l'alignement des Saguenéens les joueurs blessés Jérémy Diotte, Zachary Lavigne, Christophe Farmer et Samuel Houde… Tristan Bérubé (13-12-3-0) avec des moyennes de 2.89 et .9108 est devant le filet de l'Océanic, une 31e présence… Alexis Shank est d’office pour un 30e match cette saison (15-9-1-3)) avec des moyennes de 2.62 et ,910 devant le filet des Saguenéens… Les arbitres du match sont Guillaume Labonté (17) et Marc-Antoine Chagnon (32)…  C’est un 5e match de la saison entre les deux équipes… L’Océanic ne retournera pas à Chicoutimi cette saison, du moins, pas en saison régulière… L’Océanic recevra les Saguenéens une dernière fois cette saison le mardi 05 mars prochain … L’Océanic est sur une séquence de 9 victoires de suite tandis que les Saguenéens veulent mettre un terme à une séquence de 0-2-0-0… Les Saguenéens forment la 7e équipe plus jeune équipe du circuit avec une moyenne d’âge de 17,91 ans avec 3 joueurs de 16 ans, 6 de 17 ans, 7 de 18 ans, 4 de 19 ans et 3 de 20 ans… L’Océanic a 1 victoire et 3 défaites cette saison contre Chicoutimi. À Rimouski, l’Océanic a perdu son seul match à date cette saison, soit 5-4 le 10 octobre…  L’Océanic a un dossier de 9-1-0-0 à ses 10 derniers contre 7-3-0-0 pour Chicoutimi… Alexis Lafrenière (27-52=79) est le meilleur pointeur de l’Océanic et Vladislav Kotkov (22-20=42) est le meilleur pointeur chez Chicoutimi… L’Océanic poursuit son dernier quart de saison sur la route avec un match à Saint-Tite vendredi soir dans le cadre de la Classique Hivernale de la LHJMQ…

STATISTIQUES DU MATCH

But Saguenéens          3 – 0 – 1 = 4

But Océanic               1 – 3 – 1 = 5

Lancers Saguenéens   11 – 4 – 6 = 21

Lancers Océanic         11 – 17 – 13 - 41

Lancers dangereux     15 – 8 Rimouski

Mise en jeu                 43 – 32 Chicoutimi

Mise en échec             21 – 15 Rimouski

Jeu de puissance         2 / 5 CHI et 0 / 4 RIM

Assistance                  2 852 personnes

Étoiles: Alexis Lafrenière RIM, Anthony D’Amours RIM et Vladislav Kotkov CHI

Multi points Rimouski: Alexis Lafrenière (3-1) et Olivier Garneau (1-1)

Prochain match Rimouski: vendredi 19 h 30 contre Shawinigan à Saint-Tite

INFORMATIONS…

Alors que Rimouski doit disputer la Classique hivernale de la LHJMQ pour son 50e anniversaire vendredi soir, les Remparts de Québec en feront autant samedi… Sauf que les Remparts ont décidé de ne pas tenir d’entraînement en plein air en préparation pour cette activité… De fait, les hommes de Patrick Roy se préparent à recevoir les Huskies de Rouyn-Noranda jeudi soir… Parlant de Patrick Roy, notre collègue Carl Tardif de LE SOLEIL indique que ‘s’il considère les Huskies comme l’équipe à battre, Roy ne cache pas son admiration envers l’Océanic’ Il ajoute le commentaire suivant de Patrick Roy : ‘En début de saison, je ne tripais pas beaucoup sur Rimouski, mais je dois admettre que les trois dernières fois qu’on a joué contre eux, on a eu de bonnes leçons de hockey. Ils font partie d’un groupe de 5 équipes avec Rouyn-Noranda, Drummondville, Baie-Comeau et Halifax’ disait Roy en parlant des clubs de tête du circuit… Avant les matchs de ce soir, Rimouski était au 5e rang du classement général, à 4 points d’Halifax qui a un match en mains, et au 3e rang de la conférence, derrière Halifax et Baie-Comeau… Dans la LHJMQ ce mercredi soir, victoire en fusillade 3-2 de Drummondville à Cap-Breton et Halifax a défait sur sa propre glace Charlottetown 4-1.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média