Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

08 février 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

SNC-Lavalin : Guy Caron réclame une enquête

Guy caron Chambre

©Gracieuseté

Le député de Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques, Guy Caron.

Le député de Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques, Guy Caron, demande au premier ministre Justin Trudeau d'inviter le commissaire aux conflits d’intérêts et à l’éthique, Mario Dion, à enquêter sur les allégations de pressions exercées par le bureau du Premier ministre concernant SNC-Lavalin.

Guy Caron, s’est levé en Chambre pour dénoncer la relation qu’entretient le Parti libéral avec SNC-Lavalin. « En 2006, SNC-Lavalin avait donné illégalement près de 110 000 $ au Parti libéral et au cours des deux dernières années, plus de 50 rencontres ont eu lieu entre SNC-Lavalin et le gouvernement », a-t-il déclaré.

Jeudi, les médias rapportaient que le bureau du premier ministre aurait fait pression auprès de l’ex-ministre de la Justice, Jody Wilson-Raybould, afin que SNC-Lavalin bénéficie d’une procédure lui évitant un procès au criminel. Justin Trudeau a nié avoir tenté d’influencer le cours de la justice.

« L’ex-ministre de la Justice ne l’a pas fait et s’est fait congédier. On comprend mieux pourquoi dans sa lettre de départ, elle rappelle que notre système de Justice est un pilier de notre démocratie et qu’il doit rester libre de toute obstruction où toute apparence d’obstruction politique », explique Guy Caron.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média