Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

11 février 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Région Mont-Joli: moins d’interventions pour les pompiers en 2018

Pompiers Mont-Joli

©Archives - L'Avantage Rimouski

Les pompiers Service de sécurité incendie Région Mont-Joli ont répondu à 197 appels d’urgence en 2018.

Le Service de sécurité incendie Région Mont-Joli a déposé, le 4 février, son rapport annuel au conseil municipal de Mont-Joli.

Dans son rapport, le directeur du Service, Robert Roger, qualifie 2018 d’année de changement, notamment avec la négociation et la signature de la première convention collective, l’arrivée d’un nouveau chef de division opérations et prévention, l’élaboration d’un règlement sur les cheminées. Formé de Mont-Joli, Saint-Joseph-de-Lepage, Sainte-Angèle-de-Mérici, Saint-Donat et Sainte-Flavie, le regroupement a accueilli au début 2019 La Rédemption et Sainte-Jeanne-D’Arc.

Moins d’appels d’urgence

Les appels acheminés par le biais du Centre d’appels d’urgence des régions de l’Est-du-Québec (CAUREQ) ont diminué de 9 %, passant de 215 en 2017, à 197 pour 2018. Une bonne partie de ces appels (87) concernent des événements survenus dans la ville de Mont-Joli. Parmi les interventions réalisées l’an passé sur tout le territoire, 51 sont liées à un accident de véhicule, 45 à une alarme automatique, 39 pour un incendie de structure, 19 pour un risque électrique et 15 pour un incendie extérieur.

« En 2018, 39 appels ont été classés par le CAUREQ au code 69 c’est-à-dire le code d’incendie. De ce nombre, huit seulement ont nécessité une intervention de la part du service d’incendie. Six ont eu lieu sur le territoire couvert par la caserne de Mont-Joli. Toutes ces interventions avaient le nombre de 10 pompiers requis. Le temps de réponse moyen a été d’environ 5 minutes 40 secondes. Le temps le plus long a été de 6 minutes 39 secondes », précise le rapport.

Une intervention incendie répondue par la caserne de Sainte-Angèle à l’intérieur du périmètre urbain a mobilisé 17 pompiers en 15 minutes 27 secondes, tandis qu’une autre à l’extérieur du périmètre urbain de Saint-Angèle, avec 37 pompiers, a eu un temps de réponse en 20 minutes et 47 secondes. Le rapport indique 100 % d’atteinte de la force de frappe dans les délais prescrits par le Schéma de couverture de risque en sécurité incendie de la MRC de La Mitis.

Le Service d’incendie a également réalisé plusieurs activités de prévention en 2018, dont des visites à domicile. Au total, 1 638 résidences ou logements de Mont-Joli, Sainte-Angèle, Saint-Donat, Sainte-Flavie, Saint-Joseph, Sainte-Luce et Saint-Gabriel ont été visités. Dans 36 % des cas, les avertisseurs de fumée ont été inspectés. Sur ce nombre, 36 % ont fait l’objet d’un avis verbal.

Emprunt pour la caserne

La Ville de Mont-Joli ira de l’avant avec un emprunt de 1,9 M$ pour son projet de caserne de pompiers. Le bâtiment, qui doit être construit au coût de 2,2 M$ sera situé dans le secteur nord de la ville, sur le boulevard Jacques-Cartier. La durée de l’emprunt est de 20 ans. La différence, 300 000 $, proviendra du surplus affecté de la Ville. Le projet est subventionnable à hauteur de 70 % par Québec. Le projet en est à l’étape d’appel d’offres. La construction doit s’amorcer au printemps. La livraison est prévue pour l’automne.

Publicité

Défiler pour continuer

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média