Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économie

Retour

12 février 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Les travailleurs de Structures G.B. de Rimouski changent de syndicat

Structures GB

À l’issue d’un vote décrété par le Tribunal administratif du travail (TAT) tenu le mardi 5 février dernier, la cinquantaine de salariés de l’entreprise rimouskoise Structures G.B. a très majoritairement choisi la CSN pour les représenter et pour négocier leur prochaine convention collective.

Auparavant membres d’un syndicat FTQ, c’est le 7 février que le TAT a révoqué l’accréditation jusque-là détenue par les Travailleurs et travailleuses unis de l’alimentation et du commerce, section locale 500 (TUAC) et a accrédité le Syndicat des travailleurs de Structures GB - CSN.

Selon la CSN, les principales raisons qui ont guidé ce choix quasi unanime des salariés sont la proximité et la qualité des services offerts par la CSN. De plus, l’autonomie complète du syndicat local a aussi joué un grand rôle dans leur décision.

« Pour ces travailleurs, il était devenu primordial de pouvoir contrôler l’ensemble des décisions concernant le fonctionnement de leur syndicat. La capacité de décider de leurs structures syndicales, du choix de leurs représentants, de la convention collective, du dépôt ou non de griefs, bref de leur avenir, était devenue un choix incontournable», mentionne-t-on dans un communiqué.

 

Commentaires

13 fvrier 2019

jean

Êtes-vous obligé de toujours mettre une femme sur une photo ?

14 fvrier 2019

Diane Dwyer

J'espère que dans les dernières 50 années et plus (selon votre âge), vous vous êtes régulièrement plaint qu'on ne voyait que des photos de gars, surtout pour représenter des secteurs industriels ...

14 fvrier 2019

jean

Je ne pense pas que ce soit l'âge mais plutôt un constat. Le visage masculin est systématiquement effacé de nos vies comme si c'était mal d'afficher un homme sans toujours avoir une femme à côté. Il est bien de dénoncer cette réalité. Tout comme une femme dénonce à longueur de journée de supposés inégalités ou injustices. Je me sans aucunement indisposé de le faire tout comme une femme ne se sens aucunement indisposé. Est-ce que vous avez un problème avec ça ? Est-ce que nous sommes supposé se laissé mourir pour laisser toute la place aux femmes ? Est-ce qu'il est mal d'être un homme ? Je suis fière d'être un homme.

15 fvrier 2019

François D.

A/s la supposée Diane. Je pense que vous auriez du sauter votre tour.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média