Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

13 février 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Guy Caron réclame plus de transparence du cabinet du Premier ministre

Guy Caron

©Gracieuseté

Guy Caron a pris la parole mardi.

Mardi, le député de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, Guy Caron, a demandé à Justin Trudeau de faire preuve de transparence au sujet des allégations de pressions exercées par le Cabinet du Premier ministre sur l’ex-ministre de la Justice, Jody Wilson-Raybould, dans l’affaire SNC-Lavalin.

Selon le chef parlementaire du NPD, le gouvernement libéral doit impérativement appuyer le travail du Comité de la justice, qui va examiner l’ensemble de l’histoire. Si le gouvernement libéral bloque ce travail, cela enverrait un dangereux signal à la population canadienne quant à l’état de notre démocratie.

« En 2006, SNC-Lavalin avait donné illégalement près de 110 000 $ au Parti libéral, a rappelé le chef parlementaire du NPD. Au cours des deux dernières années, plus de 50 rencontres ont eu lieu entre SNC-Lavalin et le gouvernement », déclare-t-il.

Mme Wilson-Raybould a affirmé avoir « dit la vérité aux personnes au pouvoir ». Elle a aussi déclaré qu’il est fondamental que le système de justice « soit totalement dénué d’ingérence politique et qu'il maintienne la pleine confiance du public ». Le NPD a donc demandé au Premier ministre et à l’actuel ministre de la Justice, David Lametti, d’autoriser Mme Wilson-Raybould à parler de cette affaire et à collaborer avec le Comité de la justice pour qu’il obtienne des réponses. « C’est un moment crucial pour la légitimité de notre système de justice, a ajouté M. Caron. Il est temps que le gouvernement libéral éclaircisse la situation. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média