Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

14 février 2019

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

Kaméléart Matane annonce la suspension de ses opérations

STRATÉGIE À REPENSER

Kaméléart Matane - Le Centre d'art Le Barachois.

©Photo : Facebook.

Le Centre d’art Le Barachois à Matane, lieu de diffusion des spectacles d’été du ROSEQ, présentés par Kaméléart.

Le diffuseur Kaméléart de Matane a annoncé ce jeudi, la suspension de ses opérations pour une durée indéterminée à compter du 1er mai.

Sur les réseaux sociaux, l’organisme publie une lettre motivant cette décision.

« Au fil des ans, Kaméléart a pu compter sur un excellent soutien de la Ville de Matane, tant matériel que financier, et le conseil d’administration tient à remercier l’équipe de la Ville pour sa confiance pendant des décennies. Cependant, la vision du rôle du diffuseur qu’ont la Ville de Matane et Kaméléart diverge considérablement, et ce, depuis plusieurs mois, ce qui a mené le conseil d’administration à prendre la dure décision de ne pas signer les ententes proposées par la Ville pour son soutien financier annuel et la gestion du Barachois. L’ingérence et les attentes de la Ville ont été au cœur des réflexions qui ont conduit à cette décision. Dans la foulée, Kaméléart se retire complètement du projet de Carrefour de diffusion et de création des arts et de l’innovation (CDCAI). Le conseil d’administration croit que les besoins des acteurs culturels de La Matanie sont très grands et tout aussi importants les uns que les autres, mais a des doutes quant à la résolution des problématiques de l’ensemble des organismes à l’intérieur d’un seul projet. Kaméléart, qui siège au comité de travail pour le CDCAI depuis deux ans, entrevoit mal la fusion de tous les besoins, dont ceux d’un diffuseur professionnel qui sont variés et exigeants, et préfère se retirer de ce dossier. »

Cette décision est saluée par Le Réseau des Organisateurs de Spectacles de l’Est-du-Québec (ROSEQ) qui approuve l’idée du diffuseur matanais de repenser sa stratégie de diffusion en compagnie d’un conseiller professionnel. Du même coup, le ROSEQ confirme qu’il accompagnera Kaméléart dans ses activités.

Selon le ROSEQ, la compétence de Kaméléart n’est nullement remise en doute, le diffuseur est d’ailleurs un exemple d’assiduité et de dévouement dans le réseau. « Cette décision, prise à l’unanimité par le conseil d’administration de Kaméléart, laisse entrevoir une bonne cohésion favorable pour la suite des choses, il faut donc profiter de ce virage pour rallier les partenaires autour des enjeux communs, au bénéfice de la diffusion des arts de la scène et des nombreux spectateurs et amateurs de culture de la région de Matane », d’affirmer Frédéric Lagacé, directeur général.

Anciennement nommé Conseil de diffusion culturelle de Matane, Kaméléart est membre de longue date du ROSEQ. Le réseau donne des services à ses membres pour favoriser l’accueil et la circulation de spectacles professionnels sur son territoire. Kaméléart maintient tous ses spectacles jusqu’à la fin de la saison hiver-printemps qui se terminera le 30 avril avec le spectacle de Marie-Mai et invite son public à être présent aux événements en guise de solidarité et d’appui à la diffusion. Les détenteurs d’un chèque-cadeau sont invités à en faire usage cette saison.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média