Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

19 février 2019

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Hydrocarbures : Prospérité sans pétrole salue le geste du Conseil municipal de Rimouski

Benoît Saint-Hilaire

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Benoît Saint-Hilaire, de Prospérité sans pétrole

Prospérité sans pétrole dit accueillir avec soulagement la résolution prise lors du dernier conseil municipal, résolution qui fait suite à celle de la Ville de Sainte-Luce et à celle de Price. « Après qu’une pétition de plus de 6 200 noms a été déposée à la ville de Rimouski, demandant au maire de respecter sa promesse électorale, la Ville prend position et décide enfin de protéger le territoire contre la fracturation. Ce geste symbolique, posé par trois municipalités du Bas-Saint-Laurent, est particulièrement puissant et lance un message très clair au gouvernement de François Legault, qui a assuré qu’aucun projet n’aura lieu sans acceptabilité sociale », fait valoir Benoît Saint-Hilaire, membre du regroupement.

Le regroupement ajoute qu’il a travaillé sans relâche depuis 2013 à la protection du territoire. « C’est aussi à la suite de nos interventions répétées au conseil municipal, au travail d’information publique que nous avons fait en faisant venir des experts, tel Richard Langelier et Marc Brullemans, que la Ville a pris conscience de la menace pour notre eau potable que représentait le projet de Loi 106. »

Prospérité sans pétrole déplore en effet que depuis le dépôt des règlements de la Loi 106, les compagnies pétrolières aient le cadre légal qu’elles attendaient afin de pouvoir lancer leurs projets, selon eux : « En pleine crise climatique, alors que tout le monde constate les effets du réchauffement climatique, partir de nouveaux projets d’exploration ou d’exploitation pétrolière est tout à fait irresponsable », ajoute le regroupement.

Pour Patricia Posadas, « cette résolution est totalement cohérente en regard de celle adoptée au conseil municipal le 19 novembre 2018. » En effet, le 19 novembre, le conseil évoquait « l’urgence d’agir à la sauvegarde de la terre.» dans le cadre de l’adoption de la Déclaration d’Urgence Climatique (DUC)

Prospérité sans pétrole est un regroupement citoyen du Bas-St-Laurent dont le mandat est d’organiser des activités d’information sur les enjeux pétroliers liés aux hydrocarbures, de promotion des alternatives énergétiques et économiques existantes et de mobilisation auprès de la population que des instances décisionnelles régionales.

Patricia Posadas

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Patricia Posadas

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média