Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

21 février 2019

Réal-Jean Couture - rjcouture2018@gmail.com

L’Océanic fusille les Voltigeurs 4-3

Après avoir pris les devants 3-0 en 37 minutes, l’Océanic de Rimouski, a eu besoin de la fusillade pour finalement l’emporter 4-3 sur les Voltigeurs de Drummondville, une 4e victoire cette saison en autant de matchs contre cette formation.

Menant 3-1 après deux périodes, c’était beaucoup demander à une défensive privée de deux leaders en Charle-Édouard D’Astous et Jordan Lepage, au point que les visiteurs ont dominé 14-3 dans les lancers en 3e, marquant deux buts en avantage numérique, y compris le but des majeures de Maxime Comtois avec 90 secondes à jouer dans le match, 6 secondes après le retrait du gardien Olivier Rodrigue.

En surtemps, les visiteurs ont eu affaire à la mitaine de Colten Ellis, notamment, dominant 4-1 dans les tirs. En fusillade, Jimmy Huntington et Alexis Lafrenière ont marqué contre un but de Joe Veleno pour confirmer la victoire émotive, alors que l’Océanic mettait un terme à une série de 2 défaites de suite. Peu de temps pour accepter cette victoire, considérant la visite des Remparts de Québec dès demain (vendredi) soir.

« C’EST UNE VICTOIRE D’ÉQUIPE CE SOIR ! »

Reconnaissant que ce ne fut pas facile, Serge Beausoleil avait de bons mots à dire sur la performance et la conduite de ses joueurs. « Ce n’était pas un match facile. On ne s’attendait pas à ça non plus. Je veux vraiment lever mon chapeau à Colten (Ellis) qui nous donne soir après soir la chance de gagner, et toute l’équipe de défenseurs qui était très jeune et qui a réussi à composer avec ça. Des mentions spéciales entre autres à D’Amours, Massicotte, Inniss. Il y a là des gars de 17 ans qui ont très bien fait ça. Tous les gars dans l’ensemble. »

De fait, tous ont mis l’épaule à la roue pour palier à l’absence de D’Astous et Lepage. « On savait que même en 3e, ce n’était pas joué et les gars n’ont pas été déstabilisés par le fait que les Voltigeurs ont remonté. Je ne voulais absolument pas jouer à 4 contre 4 et quand on a provoqué ça, on savait que nous n’étions pas avantagés dans cette situation. On a écopé une mineure pour avoir retenu justement les gars comme Comtois, quand ils ont beaucoup d’espace, ça devient très difficile à contrer et le dernier but était avec deux hommes en moins avec un gardien retiré. Mais dans l’ensemble, je dirais que c’est un gros deux points qu’on est allé chercher avec beaucoup de caractère des gars. Je ne pense pas que les preneurs aux livres nous auraient mis gagnant ce soir les Voltigeurs. »

« Toujours important d’écourter une série de défaites et globalement, il n’y a pas beaucoup de mauvais match dernièrement, même si on a échappé des matchs et j’aime beaucoup comment les gars ont joué avec calme ce soir, même si l’adversaire avait le momentum, même quand il tournait dans notre zone. On a bloqué énormément de tirs, on s’est commis et c’est une victoire d’équipe ce soir. »

Autre aspect à voir, est la préparation mentale de l’équipe, qui revenait d’un long et exigeant voyage et qui devait se méfier du premier match à la maison qui est toujours une situation dangereuse pour l’équipe locale, tant dans la LNH que la LHJMQ. « Les gars ont très bien réagi. Ce n’est jamais facile de revenir, à court terme comme ça. Les gars ont bien géré les congés qu’on leur a donnés cette semaine et c’est tout à leur honneur. Ce soir, en lever de rideau, on était là, on était sharp ! »

DEUX FORTES PÉRIODES

Une 1re période où l'intensité gagnait du terrain, au fur et à mesure que le temps avançait. Et à 11:22, Jimmy Huntington y va de son 37e de la saison, complétant le jeu de Vincent Martineau et D'Artagnan Joly. C'est ce dernier par un 2e effort, qui a fait en sorte que la rondelle se retrouve au 23 de l'Océanic. Et en avantage numérique, au tour de Cédric Paré (14e) de doubler l'avance de Rimouski, aidé de Radim Salda et D'Artagnan Joly. Un bel échange pendant que les visiteurs étaient au cachot pour avoir eu un homme de trop sur la glace. 2-0 donc en fin de première avec des tirs 12-9 pour les locaux qui ont vu Joe Veleno se présenter seul devant Colten Ellis pendant la pénalité des visiteurs.

Alexis Lafrenière (33e) a triplé l'avance de l'Océanic en avantage numérique alors que l'Océanic venait de se retrouver à 5 contre 4 après avoir eu un avantage de 2 hommes pendant 19 secondes. Un superbe jeu de l'unité spéciale a conduit à ce but qui prenait toute son importance. Jimmy Huntington (2e point ce soir) et D'Artagnan Joly (3e point ce soir) participent à ce but à 8:45. Les visiteurs ont une première réplique à 16:59 alors que Brandon Skubel y va de son 11e. Un but chanceux tout de même. Les tirs sont de 12-9 pour les visiteurs pour un total de 21 chaque club après 40 minutes.

Alexis Lafrenière

©Océanic - FolioPhoto

Alexis Lafrenière, le but de la victoire.

PROLONGATION… Ne jouent pas pour Rimouski : les joueurs suspendus Charle-Édouard D’Astous et Jordan Lepage et le joueur retranché Frédéryck Janvier… Ne jouent pas pour les Voltigeurs : Jarret Baker et Charles-Édouard Drouin… Devant le filet pour l’Océanic : Colten Ellis, 2e au classement de la LHJMQ, pour une 41e présence (24-13-2-0) avec des moyennes de 2,30 et ,915… Devant le filet pour les Voltigeurs : Olivier Rodrigue, 3e au classement de la LHJMQ, pour une 44e présence (33-7-2-0 avec des moyennes de 2,35 et ,903… Les arbitres du match d’aujourd’hui sont Mario Maillet (21) et Tyler Puddifant (30). Les 4 officiels majeurs sont des Maritimes… C’est aujourd’hui le 4e et dernier match de la saison entre les deux équipes, Rimouski ayant remporté les 3 premiers par 4-1, 4-2 et 4-2… Pour les 10 derniers matchs, Drummondville a un dossier de 9-0-1-0 et Rimouski de 7-3-0-0… Rimouski a une fiche de 17-9-0-0 à domicile tandis que les Voltigeurs sont 21-6-1-0 sur la route… L’avantage numérique de Rimouski est de 27,6 % contre 27,5 % pour les Voltigeurs… Le désavantage numérique de Rimouski est de 81,2 % tandis que celui des Voltigeurs est de 78,2 %... Après le match de ce soir, il ne restera que 7 matchs à domicile cette saison pour l’Océanic et 3 matchs sur la route…

STATISTIQUES DU MATCH

But Voltigeurs            0 – 1 – 2 – 0 – 0 = 3

But Océanic               2 – 1 – 0 – 0 – 1 = 4

Lancers Voltigeurs     9 – 12 – 14 – 4 = 39

Lancers Océanic         12 – 9 – 3 – 1 = 25

Lancers dangereux     19 – 9 Drummondville

Mise en jeu                 33 – 25 Rimouski

Mise en échec             18 – 12 Rimouski

Jeu de puissance         2 / 5 DRU et 2 / 3 RIM

Assistance                  3 138 personnes

Étoiles : D’Artagnan Joly RIM, Joseph Veleno DRU et Anthony D’Amours RIM

Multi points Rimouski : Jimmy Huntington (1-1), D’Artagnan Joly (0-3)

Prochain match Rimouski : vendredi 22 février (local) 19 h 30 vs les Remparts de Québec

INFORMATIONS… Sondage de la LHJMQ - Quel joueur finira champion compteur, Alexis Lafrenière obtient 49 % des votes, Peter Abbandonato des Huskies 44 %, Ivan Chekhovich du Drakkar 3 %, Joseph Veleno des Voltigeurs 2 % et autres 2 %. À 14 h lundi, il y avait eu 6 788 répondants. Nous avons raté le résultat final… Nouveau sondage de la LHJMQ – Quelle équipe remportera le titre de la conférence de l’EST ? Baie-Comeau, Halifax ou Rimouski ? – Les premières réponses poussent Halifax nettement en avance… Le 21 février 1966, Guy Rouleau des Olympiques de Hull enregistre le 500e point de sa carrière… Si les séries avaient débuté lundi, dans la conférence de l’EST, Halifax aurait affronté Québec, Baie-Comeau contre Chicoutimi, Rimouski contre Charlottetown et Moncton vs Cap Breton… Dans le même ordre, Shawinigan vs Rouyn-Noranda, Blainville-Boisbriand vs Drummondville, Val-d’Or vs Sherbrooke et Gatineau contre Victoriaville… Trois matchs dans la LHJMQ ce soir. Outre le match Drummondville à Rimouski, Charlottetown gagne 5-3 à Bathurst et Baie-Comeau 3 Chicoutimi 4…

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média