Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communauté

Retour

06 mars 2019

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

Consultation sur l’implantation d’une maison des aînés

RIMOUSKI

Maison des aînés - groupe d'aînés.

©Photo : Archives Lexis Media

Une étude du département de maîtrise en gestion de l’UQAR démontrant l’intérêt des aînés et les possibilités de réalisation du projet initial avec sa mise à jour sera dévoilée à la fin du mois d’avril.

Lancé il y a une dizaine d’années, le projet d’implantation d’une maison des aînés à Rimouski n’a toujours pas vu le jour, mais certaines démarches pourraient relancer ce projet.  

Au tournant des années 2009-2010, faisant suite à une vaste consultation dans le cadre du programme Ville-amie des aînés (VADA), l’idée d’établir une Maison des aînés à Rimouski était lancée et à la suite d’une consultation, la Ville inscrivait ce projet dans son plan stratégique de développement durable 2012-2020.

En 2019, ce projet n’a toujours pas été réalisé et le comité des aînés s’inquiète de ne pas le voir apparaître au plan d’action 2019-2020. « Si le projet est encore viable, on voudrait qu’il soit inscrit au plan d’action 2020-2025 », exprime Richard Rancourt, l’un des promoteurs. « Une maison semblable pourrait regrouper divers organismes comme le Carrefour 50 +, des services aux aînés du CLSC et du Centre d’Action bénévole et autres associations vouées aux aînés, leur permettant de partager des locaux et divers services. »

À cette fin, et à la suite du refus de la Ville d’inscrire ce projet au plan d’action 2018-2019, des démarches ont été entreprises, par ce comité en octobre 2018, auprès du responsable du département de maîtrise en gestion de l’UQAR, Pierre Cadieux et de l’enseignant Jean-Yves Lajoie de l’UQAR à Lévis. « Nous leur avons demandé de réaliser une étude indépendante et de voir l’intérêt des aînés ainsi que les possibilités de réalisation du projet initial avec sa mise à jour. À l’aide de quatre étudiants de l’UQAR, une consultation publique a été réalisée pour un projet complémentaire et non concurrent aux centres communautaires existants », précise Normand Pelletier du même comité.

Trois consultations sur le concept d’un milieu stimulant et rassembleur pour les retraités et aînés de Rimouski ont été planifiées dans le cadre de cette étude, dont deux ont déjà eu lieu les 8 et 22 février. La troisième consultation aura lieu en présence de divers groupes invités le vendredi 8 mars.

Selon les données du dernier recensement de Statistique Canada, Rimouski comptait en 2016 28 525 personnes de 50 ans et plus. En 2015, Rimouski arrivait au 6e rang des meilleures villes au Canada pour prendre sa retraite, selon Business Advice Resources (BAR), un site Internet américain d’information économique. Un argument de plus militant en faveur de l’implantation d’un projet semblable. Les résultats de l’étude en cours et des consultations qui y sont associées seront dévoilés à la fin du mois d’avril.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média