Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économie

Retour

06 mars 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Le Ketch s'agrandit et produira bientôt ses propres bières

Le Ketch

©Gracieuseté

La microbrasserie Le Ketch de Sainte-Flavie subit présentement des travaux d’agrandissement qui permettront de lancer les activités de brassage au cours des prochains mois.

SAINTE-FLAVIE. La microbrasserie Le Ketch de Sainte-Flavie fait présentement l’objet de travaux d’agrandissement dans le but d’y accueillir les cuves qui permettront bientôt de brasser des bières 100 % mitissiennes.

Ouvert depuis bientôt un an, l’établissement propose des plats et une variété de produits houblonnés provenant de microbrasseries de la région et d’ailleurs au Québec. L’entreprise procède à des travaux d’agrandissement à l’avant du bâtiment afin d’y aménager la salle de brassage. Ayant reçu les cuves à l’automne, la nouvelle partie doit être opérationnelle dès le mois d’avril, ce qui permettrait à la microbrasserie flavienne de produire ses propres bières à temps pour la belle saison.

« On a longtemps réfléchi à une formule qui nous aurait permis d’agrandir de l’intérieur pour installer nos cuves. Comme on ne voulait pas perdre nos espaces actuels, on a fait le choix d’agrandir le bâtiment vers l’avant. Lorsqu’ils arriveront au Ketch, les gens pourront contempler nos équipements et le brasseur à l’œuvre », explique le copropriétaire de la microbrasserie, Jean-François Fortin.

Les travaux d’agrandissement nécessitent un investissement d’environ 150 000 $. Pour la première année de production, Le Ketch et son brasseur Nicolas Ross prévoient créer quatre ou cinq variétés de bières qui auront une identité locale forte, promet M. Fortin.

Le Ketch

©Archives - L'Avantage Rimouski

La microbrasserie Le Ketch de Sainte-Flavie.

« On voulait avoir la capacité de bien produire pour fournir notre établissement. Le choix des cuves a été stratégique. On verra ensuite si on désire aller dans une autre étape, soit l’embouteillage et la distribution. Ça pourrait aller dans une prochaine phase d’expansion. »

Au-delà des attentes

Dès l’ouverture du Ketch, la réponse du public a été immédiate. L’établissement, situé en bord de mer, compte sur la fidélité de la clientèle locale et de l’extérieur, et ce, même en basse saison. Le Ketch s’est aussi positionné comme lieu de rassemblements, accueillant depuis son ouverture une quarantaine de spectacles et autres événements publics.

« Ce fut une première année au-delà de nos espérances. Il était important pour nous de développer un sentiment d’appartenance entre les gens et leur microbrasserie. On doit dire qu’on a relevé le défi haut la main. On a accueilli environ 40 partys privés dans le temps des Fêtes. Pour janvier et février, où on s’attendait à une réduction importante de nos opérations, ont été des mois au-delà de nos attentes également », se réjouit Jean-François Fortin.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média