Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

07 mars 2019

Réal-Jean Couture - rjcouture2018@gmail.com

« Il faut jouer du hockey de qualité ! » - Serge Beausoleil

Les Foreurs de Val-d’Or s’amènent pour deux matchs

Jimmy Huntington

©Océanic - FolioPhoto

Serge Beausoleil attend une fort démonstration de caractère et d'identité de son équipe face à Val-d'Or.

L’Océanic de Rimouski fermera sa 24e saison locale en fin de semaine en recevant les Foreurs de Val-d’Or vendredi soir à 19 h 30 et samedi après-midi à 16 h, au Colisée Financière Sun Life. La formation, qui a subi un revers de 4-1 mardi soir à domicile contre Chicoutimi, voudra terminer cette saison locale sur une bonne note.

À cet égard, l’entraîneur-chef, Serge Beausoleil, ne cachait pas ses attentes, au terme de l’entraînement de cet avant-midi. Lorsqu’il lui est demandé ce qu’il recherche dans ces deux matchs, il indique sans hésitation « Du respect pour l’adversaire et du respect pour la game. On n’a pas respecté Chicoutimi au dernier match, on ne le cachera pas et les gars l’on admit aussi. On est capable de bien mieux jouer que ça. On ne sentait pas le sentiment d’urgence et ça arrive. C’est arrivé dans la saison, c’est arrivé dernièrement. Ce sont des choses qu’il faut corriger et je pense que les gars sont réceptifs à ça. En même temps, ils ont bien travaillé cette semaine. On a apporté quelques correctifs, on était très malléables. »

Bien sûr, l’approche des séries fait en sorte qu’il y a moins de temps pour apporter des correctifs. La marge de manœuvre peut être réduite. « Si tu ne cherches que les matchs à multi points, tu risques d’être déçu. J’ai regardé tous les matchs d’hier (mercredi) soir et il y en a trois qui se sont amenés en fusillade. Ce sont des matchs comme ça en ce moment, on est dans le dernier droit. Val-d’Or perdait 2-0 hier contre Charlottetown et a poussé le match en fusillade. C’est une équipe qui n’abandonne pas, qui a gravi des échelons à partir de la mi-saison, qui a une tonne de choix de premières rondes qui commencent à apprendre à jouer. Il n’y a pas d’équipe que tu ne peux pas respecter dans ce circuit-là. »

Jordan Lepage

©Océanic - FolioPhoto

Le défenseur Jordan Lepage

D’autant plus que nous sommes dans la portion de saison où des équipes ont encore des objectifs à atteindre, et ce, avec de 4 à 6 matchs à jouer seulement. Ces équipes donc montent leur jeu d’un cran quand ce n’est pas de deux. « Exact. Chicoutimi bataille pour gravir les échelons. Il a une très très belle fiche avec 7 ou 8 victoires à ses 10 derniers matchs. Moi, j’ai un problème avec ça et l’autre problème que j’ai est qu'on joue de façon aussi passive devant nos partisans. Ça, ç’a m’agace énormément. Il faut en démontrer beaucoup plus. Les gars adorent l’appui de nos fans, adorent jouer ici et dans leurs derniers matchs, ils ont perdu leurs valeurs et leur identité et c’est mon boulot de leur rappeler et de les ramener dans le droit chemin. »

Il est vrai que dans cette semaine dite de relâche, on s’attend encore à deux très bonnes foules en fin de semaine. « Oui, et tout ce qu’on demande – je ne puis pas garantir la victoire mais je peux garantir l’effort de tous les instants et c’est ce qu’on n’a pas eu dernier match et c’est ce qui m’a agacé énormément. » De fait, Rimouski a joué 8 matchs locaux avec 4 000 spectateurs et plus cette saison, mais en a perdu 5. Serge Beausoleil n’a pas voulu commenter, estimant avoir besoin d’éléments au-delà des statistiques pour analyser cette situation, notamment le contexte, l’adversaire et autres éléments.

Et Beausoleil a insisté sur le fait qu’on n’a plus à parler de la fatigue du dernier voyage en Abitibi. « On l’a évacuée cette fatigue-là. On a eu le temps de se reposer. Oui, on a joué 4 matchs dans les 8 derniers jours, mais on a eu 3 jours de congé aussi. Il y a des semaines où on n’a pas ça. Il faut donc se remettre un pied devant l’autre, comme on dit en bon Québécois et il faut jouer du hockey de qualité. »

PROLONGATION… Le défenseur et capitaine Charle-Édouard D’Astous ne jouera pas en fin de semaine… Il a recommencé à patiner, mais n’a pas encore pratiqué avec l’équipe, de sorte qu’il n’est pas disponible pour les deux matchs du week end… Ce qu’on souhaitera chez l’Océanic est qu’il puisse jouer en fin de semaine prochaine à Baie-Comeau, histoire de lui permettre de retrouver son synchro avant les séries… Pour le duel de la fin de semaine, rappelons que Rimouski a perdu 2-1 et gagné 7-4 à Val-D’Or les 13 et 15 février derniers…

Jeffrey Durocher

©Océanic - FolioPhoto

L'attaquant Jeffrey Durocher.

Il y avait 6 matchs dans le circuit Courteau mercredi soir. Défaite de Val-d’Or 3-2 en fusillade à Charlottetown, défaite à domicile de Moncton 4-3 en fusillade contre Cap-Breton, victoire de Baie-Comeau 3-2 à Drummondville, de Rouyn-Noranda 8-3 à Shawinigan, des Remparts de Québec 5-4 en fusillade à Sherbrooke et de Victoriaville 4-1 à la maison sur Sherbrooke… Après une longue lutte contre le cancer, l’ancien gérant d’équipement des Sea Dogs de Saint John, David « DK » Kelly est décédé. DK avait occupé le poste de gérant d’équipement des Sea Dogs pendant 13 saisons, remportant 3 fois la Coupe du Président et une Coupe Memorial. Il était âgé de 40 ans. Avant de prendre sa retraite dans son rôle de gérant d’équipement en 2017, DK avait été le seul à occuper ce poste dans l’histoire des Sea Dogs, travaillant dans 805 matchs de saison régulière. Nos condoléances à sa famille et ses proches…

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média