Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

09 mars 2019

Réal-Jean Couture - rjcouture2018@gmail.com

L’Océanic 3-2 en fusillade sur les Foreurs

Dmitry Zavgorodniy

©Océanic - FolioPhoto

Dmitry Zavgorodniy a marqué un but en temps régulier et le but décisif en fusillade dans la victoire de l'Océanic 3-2 sur les Foreurs de Val-d'Or.

Dmitry Zavgorodniy a  marqué au 3e tour des tirs de barrage pour finalement donner à l’Océanic de Rimouski une victoire de 3-2 sur les Foreurs de Val-d’Or, qui finalement quittent Rimouski avec 3 points de classement en moins de 24 heures.

L’Océanic menait 2-1 après 40 minutes de jeu, mais Peyton Hoyt (22e) a créé l’impasse à 9:21 de la 3e période, en avantage numérique. L’Océanic a bien tenté d’éviter le surtemps et aussi la fusillade, mais les visiteurs avaient une autre idée en tête.

Cette victoire assure la 3e position à l’équipe de toute une région, quant à la conférence de l’Est. Personne ne peut rejoindre l’Océanic qui ne peut rejoindre personne non plus. Quant au classement général, Rimouski, peu importe ce qui se produira dans ses deux derniers matchs à Baie-Comeau en fin de semaine, terminera au 5e rang.

« ON A TRAVAILLÉ FORT POUR L’OBTENIR ! »

Il était important pour l’Océanic de fermer sa saison à domicile sur une note positive. Serge Beausoleil appréciait ces deux points de classement et aussi le support des amateurs dans ces deux derniers matchs en moins de 24 heures. « C’est un match serré, deux belles prestations des gardiens. On a travaillé fort pour l’obtenir, mais je suis très content de la façon avec laquelle les gars ont joué. Quand ils (Foreurs) ont marqué leur 2e but, ça n’a pas paniqué sur le banc. Les gars croyaient qu’on pouvait revenir et c’est exactement le genre d’attitude qu’on veut voir. Moins aimé toutes les pénalités en 3e. C’est ce qui leur a permis de revenir. Jusque là, on jouait un très bon match. »

Bien sûr que les pénalités à répétition faisaient en sorte que l’Océanic jouait avec le feu et il aurait pu se brûler. « Assurément. Les deux pénalités en fin de période, en fin de la 1re et en fin de la 2e ne sont pas des bonnes pénalités. Je n’ai pas revu les pénalités de la 3e mais certainement que trois pénalités leur ont permis de ramener des rondelles au filet et c’est une mêlée devant le filet qui a donné le but égalisateur. »

UN 28e POUR ZAVGORODNIY

Dès le départ, les Foreurs ont tout de suite indiqué ce pas être à Rimouski pour des vacances. Ils ont mis de la pression et de forts bons arrêts de Tristan Bérubé ont permis aux locaux de demeurer dans le match. Jimmy Huntington et Cédric Paré ont bien tenté de lui donner le change avec de bonnes chances de marquer, mais là encore, il y a un gardien en Mathieu Marquis qui fait les arrêts.

Farouche combat à 8:57 entre Nathan Ouellet et Émile Lessard-Aydin. Et 9 secondes après le début de leur pénalité majeure, superbe passe à Dmitry Zavgorodniy pour son 28e de la saison et c'est 1-0 pour les locaux. Des passes à Anthony Gagnon et Carson MacKinnon. Rimouski a poursuivi sa pression et Alexis Lafrenière est frustré par le gardien et immédiatement après, le 11 de l'Océanic est épinglé pour rudesse dans une mise en échec en zone adverse et le voici au cachot. Il lui restera 1:23 à purger en 2e. C'est donc 1-0 Rimouski et le chiffre des lancers est de 12-12.

RIMOUSKI ORDONNE LE TEMPO

Les visiteurs ont profité de leur jeu de puissance en rallonge de la première pour niveler la marque sur un puissant tir de la ligne bleue de Félix Boivin (10e) après seulement 39 secondes. Voilà le pointage 1-1. Sauf que Rimouski a ouvert un peu plus la machine et pris contrôle de la période comme le montre le chiffre des lancers de 17-6. Sauf qu'il a fallu attendre à 13:31 pour voir les locaux reprendre les devants 2-1 sur le 19e d'Anthony Gagnon. En avantage numérique aidé de Radim Salda et de Cédric Paré. L'Océanic a bénéficié d'un autre jeu de puissance, sans toutefois en profiter. La période se terminera comme la première, alors que Rimouski a un homme au cachot encore pour 1:13. C'est donc 2-1 pour Rimouski et les tirs sont de 29-18.

Serge Beausoleil

©Sylvie Brisson - L'Avantage Rimouski

Serge Beausoleil satisfait de la prestation des siens.

PROLONGATION… Cérémonies émotives saluant le dernier match local de la saison pour les trois joueurs de 20 ans… Olivier Garneau, Jimmy Huntington et le capitaine Charle-Édouard D'Astous ont été chaleureusement applaudis, alors qu'ils prenaient place au tapis bleu, avec des membres de leurs familles… Ne jouent pas pour Rimouski : le joueur blessé Charle-Édouard D’Astous de même que le joueur retranché Eliott St-Pierre et Frédéryck Janvier… Ne jouent pas pour les Foreurs : les joueurs blessés Émile Lauzon, Yan Dion et Alexandre Couture… Devant le filet pour l’Océanic : Tristan Bérubé pour une 38e présence (17-14-04-0) avec des moyennes de 2,93 et ,906… Mathieu Marquis pour une 31e présence (6-21-1-0) avec des moyennes de 4,49 et ,896 est devant le filet des Foreurs… Les arbitres du match d’aujourd’hui sont Josh McCormick (13) et Tim Hamel (19). Ce dernier officie son dernier match au Québec dans la LHJMQ… C’est aujourd’hui le 4e et dernier match de la saison entre les deux équipes, Rimouski ayant divisé les 2 premiers cette saison, 1-2 et 7-4 à Val-d’Or et perdu le premier de deux à domicile hier… Pour les 10 derniers matchs, Val-d’Or a un dossier de 5-4-0-1 et Rimouski de 5-4-1-0… Rimouski a une fiche de 21-11-1-0 à domicile tandis que les Foreurs sont 9-19-2-2 sur la route… L’avantage numérique de Rimouski est de 27,8 % contre 22,2 % pour Val-d’Or… Le désavantage numérique de Rimouski est de 80,9 % tandis que celui des Foreurs est de 71,2 %... Après le match d’aujourd’hui, le calendrier local de l’équipe sera du passé. Il ne restera cette saison pour l’Océanic que 2 matchs sur la route en fin de semaine… Chez les Foreurs, il leur restera 3 matchs à jouer, d'abord mercredi à Rouyn-Noranda et en fin de semaine prochaine, soit vendredi et samedi, à la maison contre Blainville-Boisbriand et contre Gatineau…

STATISTIQUES DU MATCH

But Foreurs                 0 – 1 – 1 – 0 – 0 = 2

But Océanic               1 – 1 – 0 – 0 – 1 = 3

Lancers Foreurs          12 – 6 – 12 – 3 = 33

Lancers Océanic         12 – 17 – 13 – 1 = 43

Lancers dangereux     16 – 14 Rimouski

Mise en jeu                 40 – 30 Rimouski

Mise en échec             18 – 16 Rimouski

Jeu de puissance         2 / 7 VDO et 1 / 2 RIM

Assistance :                3 956 personnes

Étoiles : Anthony Gagnon RIM, Peyton Hoyt VDO et Nathan Ouellet RIM

Multi points Rimouski : Anthony Gagnon (1-1)

Prochain match Rimouski : vendredi 15 mars (local) 19 h 30  à Baie-Comeau

INFORMATIONS… Sondage de la LHJMQ – Laquelle de ces deux équipes atteindra les séries éliminatoires ? – Les 557 votes entrés à remise de ce texte en ligne sont Shawinigan à 87 % et St John 13 % … Page d’histoire dans ce 50e de la LHJMQ : le 9 mars 2001, le gardien du Titan, Adam Russo, réalise le 42e blanchissage de la saison 2000-2001 dans la LHJMQ, ce qui représente un record dans l’histoire du circuit… Si les séries débutaient avant les matchs de ce samedi dans l’EST, Québec affronterait Baie-Comeau, Chicoutimi serait contre Halifax, Moncton contre Rimouski et Charlottetown contre Cap Breton… Et la première ronde dans l’OUEST opposerait Shawinigan à Rouyn-Noranda, Blainville-Boisbriand à Drummondville, Val-d’Or à Sherbrooke et Gatineau à Victoriaville… Pas moins de 7 matchs ce samedi :

Val-d’Or 2 Rimouski 3 (FU)

Baie-Comeau 5 Shawinigan 2

Rouyn-Noranda 3 Sherbrooke 2

Charlottetown 3 Cap-Breton 1

Halifax 2 Moncton 3

Québec 2 Blainville-Boisbriand 3

Chicoutimi 7 Victoriaville 4

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média