Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Jeux du Québec

Retour

09 mars 2019

René Alary - ralary@lexismedia.ca

Une 27e et dernière médaille pour l’Est-du-Québec

Élie Martineau et Noé Jacobs

©gracieusetécieuseté

Au centre, Élie Martineau et Noé Jacobs de Rimouski, médailles en escrime

Les escrimeurs de la région ont conclu, samedi, une 54e Finale des Jeux du Québec très fructueuse pour l’Est-du-Québec en mettant la main sur une médaille d’or, la 27e médaille de la région (7-11-9) 

Place maintenant à la cérémonie de clôture extérieure et au spectacle MysterAct à Place George-V, en plein cœur du Vieux-Québec. C’est la patineuse de vitesse d’Auclair Adora Seni qui a été choisie pour ouvrir la marche et porter le drapeau de la région lors de l’entrée de la délégation. 

 « C’est un honneur ! Je ne m’y attendais pas », a réagi Adora Seni lorsque la chef de délégation Josée Longchamps a annoncé la nouvelle. Elle était identifiée comme un espoir de médailles et a été à la hauteur des attentes, remportant trois médailles, soit une à chacune de ses épreuves individuelles. « Je savais que je pouvais gagner des médailles. J’étais stressée pour la compétition, mais pour la compétition seulement. Le reste était vraiment le fun, avec le village des athlètes », a-t-elle mentionné. À sa première participation aux Jeux du Québec, Adora a adoré son expérience. « Ce que j’ai le plus aimé, c’est l’esprit d’équipe et le fait que tout le monde était à la même place. Ce qui est différent des compétitions habituelles, ce sont tous les gens qui encouragent dans les estrades ! », a-t-elle ajouté pour illustrer l’ambiance qui règne aux Jeux du Québec. Adora aimerait participer à la prochaine Finale d’hiver qui se tiendra où elle s’entraîne, à Rivière-du-Loup, en 2021.

27 médailles

Les 27 médailles représentent la plus importante cueillette de médailles de la région depuis la finale de 2005 à Saint-Hyacinthe. En plus des médailles, elle a mis la main sur une bannière d’esprit sportif (gymnastique) et une bannière d’excellence (boxe).

Plus tôt aujourd’hui, dans une finale chaudement disputée, les Rimouskois Élie Martineau et Noé Jacobs ont remporté la médaille d’or à l’épreuve par équipe à l’épée en escrime. Ils ont vaincu le duo de l’Outaouais par un pointage de 15-14. La victoire a été acquise dans les dernières secondes. « C’était un combat très stratégique et tactique », a commenté l’entraîneur Kenny Guimond au terme de l’affrontement. « Le pointage est représentatif du match, c’était très serré », ajouta-t-il. Il s’agit de la troisième médaille de l’Est-du-Québec dans cette discipline. Élie et Noé sont chacun montés sur la troisième marche du podium à l’épreuve individuelle à l’épée. Pour l’entraîneur Kenny Guimond, ces performances sont une belle démonstration de la capacité de l’Est-du-Québec à tirer son épingle du jeu. « Habituellement, ça se passe plus dans les grands centres pour l’escrime. Ce que ça me dit comme entraîneur ces résultats-là, c’est que même si on est en région, on est capables de bien développer ce sport-là. On a gagné des médailles à quatre des cinq dernières finales, et trois fois on a remporté l’or », a-t-il mentionné.

En tennis de table, les joueurs de l’Est-du-Québec ont pris le 6e rang du tournoi par équipe après s’être inclinés contre la puissante équipe de la Capitale-Nationale ce matin. Les pongistes de la région ont fait belle figure à cette finale. La région s’est classée 5e à l’issue de l’épreuve individuelle et 6e à la compétition par équipe. Il s’agit de très belles performances pour cette jeune équipe qui était principalement venue acquérir de l’expérience et visait une place parmi les huit premières régions. « Ce qui m’impressionne, c’est de voir qu’avec des bénévoles et quelques entraînements, on est capables de rivaliser avec des régions qui ont des entraîneurs à temps plein », a mentionné l’entraîneure Guylaine Bélanger qui était très heureuse des résultats de l’Est-du-Québec. « Ce qui fait notre force, c’est qu’on a une équipe complète et équilibrée », a-t-elle ajouté. Guylaine Bélanger, qui a participé à ses premiers Jeux du Québec comme athlète en 1975, est déjà en préparation des joueurs de la région pour la Finale de Rivière-du-Loup à l’hiver 2021.

Tennis de table EdQ

©gracieuseté

L’équipe régionale de tennis de table.

Classement par sport

Sport                       2019         2017

Badminton               8e             8e

Biathlon                     5e             N/A

Boxe                           1er            5e

Escrime                     9e            13e

Gymnastique           9e             11e

Haltérophilie            13e           11e

Hockey féminin       16e           18e

Hockey masculin     15e           16e

Judo                           17e           5e

Karaté                        11e           N/A

Natation artistique     5e             5e

Patinage artistique   13e           10e

Patinage de vitesse.  8e             12e

Ski alpin                     10e          9e

Ski de fond               5e             7e

Taekwondo              14e           15e

Tennis de table        6e             5e

Trampoline               11e           12e

C’est à la cérémonie de clôture que sera dévoilé le classement des régions qui tient compte de la performance de tous les athlètes de la délégation. À Alma, l’Est-du-Québec avait terminé au 15e rang.

Commentaires

9 mars 2019

Steeve

Bravo groupe ! Vous êtes des champions.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média