Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

10 mars 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Un panel d’experts s’exprime devant 60 personnes à Sainte-Luce

Exploitation gazière et protection des sources d’eau potable

Panel hydrocarbure

©Gracieuseté Benoît St-Hilaire

Bruno Paradis (Préfet de la MRC de La Mitis), François Boulay (Maire de Ristigouche Sud-Est), Patrick Morin (directeur adjoint, CRE Bas-St-Laurent), Maïté Blanchette Vezina (maire de Sainte-Luce), Marc Durand (ingénieur en géologie), Richard E. Langelier (juriste et sociologue).

Plus de soixante personnes, élus du Bas-St-Laurent et citoyens, se sont déplacées à Sainte-Luce le 8 mars afin d’assister aux présentations et témoignages d’un panel d’experts concernant l’exploitation gazière et les dangers pouvant affecter les sources d’eau potable de la région du Bas-Saint-Laurent.

L’initiative, menée par la maire de Sainte-Luce, Maïté Blanchette Vézina, avait pour but de rassembler tout d’abord les élus de la région afin de leur permettre de recevoir une information juste et objective sur les impacts de l’exploration gazière par fracturation hydraulique et des récents changements législatifs pour la région. Une méthode qui comporte son lot de risque surtout si l’on tient compte de la particularité des sols, comme cela est le cas pour le Bas-St-Laurent. En effet, étant donné la nature des sols de la région (constitués de grès et non pas de schiste), la règlementation de la nouvelle loi sur les hydrocarbures, adoptée l’automne dernier, ne protège pas suffisamment nos municipalités. La maire, Maïté Blanchette Vézina, mentionne que : « Je trouvais important que les élus de la région aient l’heure juste sur les impacts de la nouvelle règlementation sur la région et puissent se faire une opinion objective sur ce sujet.  Nos quatre conférenciers ont fait état de recherche scientifique et nous ont fourni des pistes de solutions et des motivations pour agir. »

Tout récemment, la Municipalité de Sainte-Luce a été la première municipalité du Québec à adopter une résolution visant à se positionner formellement contre toute exploration et/ou exploitation de gaz ou de pétrole sur son territoire. « Visiblement, il semble y avoir un mouvement en ce sens, puisque la MRC de La Mitis a adopté la même résolution et que d’autres municipalités et MRC ont signifié vouloir emboiter le pas. Les gens présents à cette soirée sont ressortis mobilisés et déterminés à demeurer vigilants à l’égard de cette situation. » ajoute Mme Blanchette Vézina.

Les conférenciers-invités étaient Richard E. Langelier, Docteur en droit (LL.D.), juriste et sociologue, Marc Durand, Docteur-ingénieur en géologie appliquée, François Boulay, Maire de Ristigouche-Sud-Est  et Patrick Morin, Biologiste Ph. D.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média