Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

11 mars 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Stupéfiants : Sylvain Marceau voit ses dossiers reportés en avril à Mont-Joli

Palais Riki 27 février

©Alexandre D'Astous

Le palais de justice de Rimouski.

Sylvain Marceau, résident de la rue du Parc, à Rimouski, l’une des 10 personnes arrêtées le 29 août lors d’une vaste opération policière visant le trafic de stupéfiants, a vu son dossier prévu le 8 mars au palais de justice de Rimouski être reporté au 4 avril à Mont-Joli.

Marceau a été libéré le 31 août moyennant le versement d’une caution de 1 000 $ avec dépôt. Il doit respecter un couvre-feu entre 17 h et 7 h sauf pour exercer son travail ou pour des urgences médicales. Il devait également entreprendre une thérapie en externe dans un délai de sept jours pour régler ses problèmes de toxicomanie. Il reviendra en Cour pour fixer une date de procès, le 4 avril.

Le Service des enquêtes sur les crimes majeurs de la Sûreté du Québec, dans le cadre du projet Périmètre, a procédé, le 29 août, à une série d’arrestations et de perquisitions dans la région de Rimouski en lien avec le trafic de stupéfiants, notamment de cocaïne. 

« Les perquisitions ont permis de saisir notamment : environ 1.2 kg de cocaïne; environ 1.3 kg de haschich; environ 1,8 kg de cannabis; environ 60 ml d’une substance s’apparentant à de la psilocybine; 4203 comprimés de méthamphétamine; 4000 comprimés d’ecstasy; divers équipements servant à la revente de stupéfiants; trois armes à feu, dont une prohibée; de l’argent comptant et deux véhicules automobiles », signale le sergent de la SQ, Claude Doiron.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média