Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culture

Retour

12 mars 2019

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

Un bilan comparable à l’an dernier au Salon du livre de Rimouski

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ANNUELLE

Salon du livre de Rimouski - AGA 2018.

©Photo : Charles Lepage - L'Avantage Rimouski

Renée Poirier, secrétaire d’assemblée et d’élection, Benoît Vaillancourt, président d’assemblée et d’élection et Robin Doucet, directeur général du Salon du livre de Rimouski.

Avec 1200 visiteurs de plus par rapport à l’année précédente, le Salon du livre de Rimouski termine son année financière 2018 avec sa deuxième meilleure performance à vie au chapitre de la participation et un léger déficit financier.

La présence d’un invité d’honneur tel Alexandre Jardin a sans aucun doute contribué à ce succès d’achalandage (15 231 visiteurs). « Ce n’était pas notre meilleure performance à vie, on a déjà eu un salon où on a frisé les 17 000 entrées. C’était beaucoup, mais c’est dangereux 17 000 entrées, car la fréquentation du samedi et du dimanche est énorme. Compte tenu de l’espace disponible, il ne faudrait pas que ça dépasse ça. Notre travail au Salon du livre, c’est de réussir à ventiler la fréquentation, par exemple en dirigeant une partie des visiteurs vers les jeudi et vendredi », soutient Robin Doucet, directeur général.

Quant à l’aspect financier du Salon 2018, les produits (subventions, locations de kiosques, contributions et dons, cotisations, vente de publicité et autres revenus) totalisent 278 064 $ et les dépenses (aménagement du salon, animation culturelle, promotion et publicité, administration) totalisent 278 599 $. L’insuffisance des produits sur les dépenses représente un léger déficit de 535 $.

Robin Doucet, dir. Salon du livre de Rimouski.

©Photo : Charles Lepage - L'Avantage Rimouski

Robin Doucet, directeur général du Salon

Olivier Riopel, Salon du livre de Rimouski.

©Photo : Charles Lepage - L'Avantage Rimouski

Olivier Riopel, président sortant du conseil d’administration du 53e Salon du livre de Rimouski.

« Les états financiers présentés pour 2018 sont conformes à ce qui avait été prévu en février 2018. Ça faisait partie d’une réflexion qu’on avait depuis les dernières années à savoir qu’on est un OBNL, donc on équilibre le budget le plus possible. C’est une augmentation des dépenses en fonction de ce que l’on voulait faire au chapitre de l’animation et du scolaire. Plus de fréquentation du secteur scolaire, donc plus d’animation, plus de frais, plus de gens… c’est une roue qui tourne. Augmentation des dépenses, augmentation des revenus pour en arriver à un budget équilibré à la fin de l’année », commente Olivier Riopel, président sortant du conseil d’administration.

En 2017, sous la présidence d’honneur de l’auteure Kim Thúy et grâce à une majoration importante de la subvention du Conseil des arts du Canada, la présentation du Salon du livre de Rimouski s’était révélé être le plus important succès financier de son histoire.

En 2019, le Salon du livre de Rimouski souhaite établir ses activités « hors les murs » dans une périphérie qui s’éloigne de Rimouski. « On pense à des villes comme Rivière-du-Loup, Trois-Pistoles, Amqui, Matane, Mont-Joli. Ensuite, la présence des étudiants en termes de nombre devrait prendre plus de place avec l’ajout d’heures supplémentaires d’animation. Et avant tout, notre but n’est pas nécessairement de faire grossir ce salon, mais de le faire grandir en présentant des activités dont la qualité est de plus en plus haut de gamme », ajoute Robin Doucet.

Après avoir été étudiés et retenus par les administrateurs, deux axes d’orientation ont été proposés et acceptés par l’assemblée pour l’année 2019 soient : le développement de partenariats avec des organismes ayant un mandat s’approchant de celui du Salon du livre de Rimouski, soit la promotion du livre et de la lecture et la réalisation d’un nouveau plan de communication pour la prochaine édition.

Enfin, à la suite de la période d’élection des administrateurs, les membres sortants ont tous accepté de prolonger leur mandat pour une période de deux ans. Il s’agit de : Olivier Riopel, Valérie Malka, Daniel Bélanger et Jean-François Roy. Rachel Gervais-Paquet a, quant à elle, accepté un mandat d’un an.

Le 54e Salon du livre de Rimouski sera présenté du 7 au 10 novembre 2019.

« L’organisation est 100 % satisfaite autant de l’événement que de la vigilance sur les dépenses. » -Olivier Riopel

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média