Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

13 mars 2019

L’ancien bâtiment du ministère des Transports est vendu

Bâtiment MTQ

©Jean-Philippe Langlais - L'Avantage Rimouski

L’édifice autrefois occupé par le ministère des Transports du Québec a été vendu à la mi-février.

RIMOUSKI. Situé à l’angle de la 1re Rue Est et de la rue Hupé à Rimouski, l’immeuble qui abritait autrefois le centre de services du ministère des Transports du Québec a été vendu au cours des dernières semaines.

Le bâtiment et le terrain, qui étaient jusqu’à récemment la propriété de la Société québécoise des infrastructures ont été acquis par une entreprise immobilière rimouskoise présidée par Réjean Plourde. La transaction s’est officialisée à la mi-février.

Contacté par L’Avantage, M. Plourde a préféré ne pas dévoiler le montant de la transaction. Il dit avoir l’intention d’y développer des projets dont la teneur reste à être précisée. Des discussions doivent encore avoir lieu sur la question. « Si des promoteurs ont des idées, je suis ouvert à évaluer cela avec eux », dit-il.

De son côté, la Ville de Rimouski précise que le zonage en vigueur depuis 2014 pour ce terrain autorise des habitations de deux à 60 logements. Le ministère, qui occupait les lieux jusqu’en 2017 jouissait d’un droit acquis pour son usage. En quittant l’endroit, ce droit a cessé. La valeur de l’immeuble inscrite au rôle d’évaluation s’élève à 500 000 $.

Camp militaire

Toute une histoire entoure cet édifice construit en 1939. Le bâtiment servait de base d’entraînement lors de la Deuxième Guerre mondiale. Selon les informations se trouvant sur le site Internet de la Société rimouskoise du patrimoine, le Camp 55 était situé entre la 7e Rue et la rue Trépanier. Il abritait quelque 5 000 personnes durant le conflit de 1939-1945. Après la Seconde Guerre mondiale, le camp s’est dissout et les casernes ont été achetées par des particuliers, qui les ont transformées en maisons. Le secteur s’est ensuite transformé en quartier résidentiel.

Rappelons qu’en 2017, le ministère des Transports annonçait la fin des activités à son centre de services de la 1re Rue Est. Les effectifs ont été transférés du côté de Mont-Joli.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média