Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits Divers

Retour

13 mars 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Le coroner retient la cause de la noyade accidentelle

Décès d’une jeune femme d’origine indienne à Percé

Police SQ

©Photo L’Éclat/Le Citoyen – Archives/ Thierry de Noncourt

La SQ avait diffusé ces images en septembre dernier.

Le coroner Me Steeve Poisson retient la cause de la noyade accidentelle pour expliquer le décès de Jyothi Pillay, une jeune femme de 27 ans d’origine indienne survenu le 8 avril 2018 sur la plage de Percé.

« À la lumière de l’investigation, puisqu’aucune lettre de suicide n’a été retrouvée, la thèse de la noyade accidentelle est retenue », conclut le coroner dans son rapport rendu public la semaine dernière.

« Les rapports d’expertises du technicien en scène de crime ainsi que les résultats de l’autopsie éliminent la possibilité que Mme Pillay ait été victime d’un geste de nature criminelle. La rencontre de témoins qui l’ont croisé et les achats qu’elle a effectués laissent croire qu’elle avait l’intention de faire du camping sauvage sur le bord de la plage à Percé. Les objets retrouvés près d’elle confirment cette hypothèse. Mme Pillay se trouvait dans un secteur où les marées peuvent cerner les gens. Les conditions hivernales et l’eau très froide ont probablement contribué à la noyade. Mme Pillay avait une méconnaissance des dangers sur les glaces et elle a pu faire preuve d’imprudence face à ces conditions », précise Me Poisson.

Mme Pillay était d’origine indienne, mais de nationalité britannique. L’enquête a permis de suivre son parcours depuis son arrivée à Montréal le 27 janvier 2018 où elle est demeurée jusqu’au 30 mars avant de se rendre en Gaspésie en transport en commun. Elle a habité à divers endroits à Gaspé jusqu’au matin du 7 avril. Elle a alors acheté un sac de couchage et s’est déplacée vers Percé en auto-stop. Elle s’est dirigée vers la place, dans le secteur où elle a été retrouvée sans vie. Aucune lésion contributive au décès n’a été décelée.

 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média