Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

14 mars 2019

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

Baisse du coût des permis de pêche et de chasse au petit gibier

EN VIGUEUR LE 15 MARS

Baisse du coût des permis de chasse et pêche.

©Photo Facebook.

Les nouveaux tarifs entreront en vigueur lorsque les permis de la nouvelle saison seront mis en vente, soit le 15 mars 2019.

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour, a profité de l’ouverture du Salon plein air, chasse, pêche et camping de Québec pour dévoiler la nouvelle tarification 2019 des permis de pêche et de chasse au petit gibier.

Le ministre confirme du même coup, son engagement à promouvoir les activités familiales de chasse et de pêche, et cette mesure attendue par plusieurs chasseurs et pêcheurs.

Pour la saison 2019-2020, la nouvelle tarification fera passer le prix des permis pour le droit de chasse au petit gibier de 24,82 $ à 21,01 $ et celui du permis de pêche de 30,89 $ à 22,79 $. Selon les tarifs en vigueur en 2018, il s’agit de baisses respectives de l’ordre de 26 % pour la pêche et de 15 % pour la chasse. Les nouveaux tarifs avec indexation entreront en vigueur lorsque les permis de la nouvelle saison seront mis en vente, soit le 15 mars 2019.

Les augmentations de la tarification des dernières années ont considérablement influencé le nombre de nouveaux adeptes de la pratique des sports et des activités fauniques. Depuis 2015, la vente de permis annuel de pêche pour les résidents de 65 ans et moins est passée de 575 432 en 2014, à 457 414 en 2018.

Les résultats de vente des permis de chasse au petit gibier ne sont guère meilleurs. Durant cette même période, la vente des permis annuels de chasse au petit gibier est passée de 176 655 pour l’année 2014 à 155 655 pour 2018, soit une baisse des ventes de plus 20 000 permis.

« L’annonce d’aujourd’hui permet de tenir un engagement, soit celui de redonner de l’argent aux chasseurs et aux pêcheurs, ce qui favorisera par le fait même la relève et l’accès aux activités traditionnelles que sont la chasse et la pêche. Nous sommes persuadés que les réductions proposées touchant les deux permis d’initiation par excellence, en plus des nouvelles modalités de pêche assujetties au bar rayé, se traduiront par une croissance du nombre d’adeptes et favoriseront la mise en valeur des ressources et des activités fauniques essentielles à la vitalité des régions », commente Pierre Dufour, ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs.

Pêche aux bars rayés permise dans certaines rivières

M. Dufour a également profité de l’occasion pour annoncer que la pêche au bar rayé sera désormais permise, pour la saison 2019-2020, dans certaines rivières du Québec qui se déversent dans la zone 21. Considérant l’augmentation et la répartition de la population de bars rayés du Sud du golfe du Saint-Laurent, le ministre Dufour a annoncé que le Ministère autorisera les pêcheurs sportifs à conserver les bars rayés capturés dans la plupart des rivières qui se déversent dans le secteur de pêche au bar rayé de la zone 21, située à l’est d’une ligne reliant Forestville à Rimouski. 

La zone de pêche 21

©Photo : Facebook.

Du nouveau pour la saison 2019-2020 : la pêche au bar rayé sera désormais permise dans certaines rivières du Québec qui se déversent dans la zone 21.

Commentaires

14 mars 2019

louise pauzé

bonjour, c est pas seulement les permis de peche et de petit gibier qu il faut baisser, orignal et chevreuil aussi, ca put de bon sens comment ca coute cher, le gouvernement fait de l argents en masse avec les chasseurs et pecheurs, le gaz, le manger, et toutes les taxe qui suive , on veut bien faire du sport mes avant de commencer le gouvernement nous egeorge le monde ce décourage et reste chez eux.

14 mars 2019

Marius Bourgoin

Il va tester à diminuer les prix pour l accès dans les parcs et reserves

14 mars 2019

GILBERT MORIN

LES PERMIS DE CHEVREIL ET ORIGNAL NON PAS BAISSER EUX CES LES PLUS CHERE QUE COUILLARD A DOUBLÉ LE PRIX MOI MON CAMP DE CHASSE EST VENDUE ET JE NE CROIS PAS PRENDRE ENCORE CE PERMIS J'AI 76 ANS ET DEPUIS L'AGE DE 17 ANS QUE JE CHASSE L'ORIGNAL PAS CONTENT DU TOUT LA QUAC DOIS BAISSER CES PERMIS LA AUSSI

16 mars 2019

Stéphane Malo

baisse de prix du permis de peche, une joke monumentale, $8.10 de moins, toute une aubaine et les descentes de bateaux sont encore hors de prix, le gouvernement soigne le cancer avec des p'tites pilules roses pour enfant au lieu d'avoir recour a un traitement choc pour stopper la propagation du cancer de la folie des tarifs exorbitants en ce qui concerne l'acces a nos plans d'eau publiques en millieu urbain. jettez un oeil la dessus, les pecheurs s'en foutent tu du $8.10 de moins a comparer du prix des descentes de bateaux voici une petite liste de municipalités ou on rencontre une «problématique» en ce qui concerne l'accès a un ou des des plans d'eau supposément publiques en millieu urbain, plans d'eau qui sont situés sur le territoire d'une municipalité, tarifs en ce qui concerne l'accès aux non-résidents, essayer d'aller faire une petite journée de peche sur un des plans d'eau pourtant publiques , vous allez devoir sortir vos $$$$$$$$$$$$$ juste pour avoir acces au fleuve a montréal, un non-résident doit payer ca: pour mettre son bateau a varennes, (600/année pour les non-résidents, pas de passe journaliere pour repentigny $500 année non-résident pour pointe aux trembles $50 par jour ou $500 par année pour l'ile charron, longueuil ou boucherville, $400 par année ou $30 par jour pour le lac manitou a ivry sur le lac, moteur de plus de 9.9 hp ca coute $500 par jour pour le lac des iles a entrelacs $400 par jour pour le l'lac l'achigan a st-hippolye ca coute $300 par jour en bref, le p'tit $8.10 de réduction, pensez-vous que les pecheurs s,en foutent pas mal...!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média