Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

14 mars 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

Des sommes adéquates exigées pour les routes de la région

©Archives - L'Avantage Rimouski

Annoncée l’année dernière, la programmation routière régionale prévoit la réalisation de 163 chantiers routiers au Bas-Saint-Laurent entre 2018 et 2020.

AMÉLIORATION DU RÉSEAU. Le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé, interpelle le ministre des Transports du Québec afin qu’il puisse accorder un financement adéquat pour l’amélioration du réseau routier bas-laurentien.

Après avoir constaté une baisse des sommes dédiées au réseau routier régional au cours des quatre dernières années sous les libéraux, Pascal Bérubé espère que le l’actuel gouvernement puisse bonifier l’enveloppe consacrée à la programmation routière du Bas-Saint-Laurent. Le député précise que chaque année, des rencontres ont lieu avec les membres de la direction régionale du ministère des Transports afin de transmettre les demandes prioritaires des citoyens et des municipalités, afin qu’elles soient considérées dans l’élaboration de la programmation.

« Nous avons toujours eu une bonne collaboration de la part de la direction du Bas-Saint-Laurent, il est cependant nécessaire que chaque année le financement accordé à notre région soit au rendez-vous pour qu’un maximum de travaux puisse être effectué. Je demande donc au ministre des Transports, François Bonnardel, et au gouvernement Legault d’être très attentifs aux besoins de notre secteur et d’octroyer un financement suffisant dans le cadre des prochaines programmations routières », insiste Pascal Bérubé.   

Tronçons prioritaires

Le député a ciblé, dans sa circonscription, certains secteurs où des interventions sont jugées prioritaires. Il soutient que dans La Mitis le travail de préparation pour la correction de la route 132 à l’intersection du chemin Perreault dans le secteur de Sainte-Flavie doit progresser. Il souhaite également que le dossier de remplacement du pont Arthur-Bergeron à Grand-Métis puisse avancer.

Ailleurs dans la région, plusieurs tronçons de la route 195 entre Matane et Amqui ont déjà été identifiés. Certains travaux ont débuté, mais Pascal Bérubé réitère l’importance qu’ils se poursuivent.

Annoncée l’an dernier, la programmation routière de 2018-2020 pour le Bas-Saint-Laurent comprend un investissement de 325 687 000 $ de la part du ministère des Transports et ses partenaires. Elle prévoit la réalisation de 163 chantiers dans la région.

Commentaires

14 mars 2019

gervais fillion

Berubé ne dit mot sur le prolongement de la 20 naturellement et Lebel dors au gaz!!!!!!! Belle Équipe ,,on est en Voiture a cheval avec ces 2 la!!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média