Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

14 mars 2019

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

Les réactions à la baisse du coût des permis de pêche et chasse sont nombreuses

ENTHOUSIASME

Activité de plein air - pêche

©Photo : Déposit photo

Le ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs, Pierre Dufour, a profité de l’ouverture du Salon plein air, chasse, pêche et camping de Québec aujourd’hui, pour dévoiler la nouvelle tarification 2019 des permis de pêche et de chasse au petit gibier.

Avec l’annonce de la nouvelle tarification 2019 des permis de pêche et de chasse au petit gibier au Québec, les réactions des intervenants de la faune se font nombreuses.

À la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs, cette nouvelle est accueillie avec enthousiasme. « Étant donné la baisse de popularité des activités de prélèvement, il était essentiel que des actions soient posées pour faciliter l’accès à ces activités », mentionne Marc Renaud, président de la Fédération québécoise des chasseurs et pêcheurs. La FédéCP avait dénoncé les hausses qu’elle jugeait déraisonnables lorsqu’elles ont été appliquées (42 % d’augmentation sur le coût des permis de pêche). Selon elle, il était évident qu’une mesure aussi rude allait à l’encontre du besoin déjà présent de favoriser l’accès à la pêche ainsi que le développement de la relève. La FédéCP espère toutefois que cette mesure ne sera pas appliquée au détriment du financement du secteur faune à l’intérieur du ministère, qui a grandement besoin de conserver ses moyens.

 

De son côté, Marc Plourde, président-directeur général de la Fédération des pourvoiries du Québec est heureux de constater que le gouvernement actuel reconnaît l’importance économique et sociale des activités de chasse et de pêche. « Par cette annonce, le ministre pose une action concrète en faveur de la relève. »

Le président du conseil d’administration de la Sépaq Richard Savard appuie lui aussi cette décision. « La Sépaq salue la décision du ministre des Forêts, de la Faune et des Parcs de réduire le coût des permis de pêche sportive et de chasse au petit gibier. Cette initiative viendra certainement stimuler l’accessibilité générale et, par ricochet, l’intérêt à transmettre aux prochaines générations ces traditions associées au plein air et à la forêt. »

À lire aussi : https://www.lavantage.qc.ca/article/2019/03/14/baisse-du-cout-des-permis-de-peche-et-de-chasse-au-petit-gibier

Commentaires

14 mars 2019

Jean-Guy Sirois

Je suis né dans l'arrière pays Gaspésien (St-Tharcisius) en 1938 et j'ai eu le privilège de faire une excellente carrière dans le milieu financier. Ce que la Gaspésie a de mieux à offrir, c'est la protection de toutes ses espèces animales en voie de disparition partout sur la planète ....;0) Nous faisons l'envie de tous les touristes européens et asiatiques qui nous visitent. Quelle tristesse de vous voir aller.... Ça me brise le cœur !!!

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média