Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

15 mars 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

William Beaulieu a plaidé coupable ce vendredi matin

Délit de fuite mortel à Packington

Palais RDL

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Le palais de justice de Rivière-du-Loup.

William Beaulieu, 35 ans, de Saint-Jean-de-le-Lande, accusé relativement à un délit de fuite ayant causé la mort de deux piétons, le 29 juillet 2018 à Packington, au Témiscouata, a plaidé coupable à des chefs d’accusations de délit de fuite mortel et de bris de probation.

Le dossier devait initialement revenir en Cour pour fixer une date de procès le 25 mars au palais de justice de Rivière-du-Loup, mais Beaulieu a plutôt choisi de plaidé coupable avant son procès. Les représentations sur sentence auront lieu le 28 juin.

Le ministère public s’est opposé à sa remise en liberté lors de sa première comparution, le 30 juillet. La Cour Supérieure a maintenu la décision de la Cour du Québec d’ordonner la détention de l’individu pendant le processus judiciaire, si bien que Beaulieu est détenu depuis les événements.

Les policiers du poste de la MRC de Témiscouata ont été appelés vers 10 h 15 le dimanche 29 juillet pour une collision entre un véhicule et deux piétons sur le 6e rang de Packington. « Le conducteur du véhicule ne s’est pas arrêté », mentionnait alors le sergent de la SQ, Louis-Philippe Bibeau.

Des enquêteurs et un spécialiste en reconstitution de scène d’accidents se sont rendus sur place. L’enquête a permis de procéder à l’arrestation de l’accusé en début d’après-midi.

Lucette Gagnon, 77 ans et Pierre Pelletier 78 ans, deux résidents de Packington, ont perdu la vie dans cette collision.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média