Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Faits Divers

Retour

17 mars 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Des paramédics de Rimouski honorés au Gala Expo-Préhospitalier de Québec

CAMBI

©Gracieuseté

Les paramédics Kim Bérubé et Nicolas Grégoire ont, au péril de leur propre vie, permis à cet homme de survivre.

Une équipe du Groupe CAMBI de Rimouski formée de Kim Bérubé et Nicolas Grégoire a raflé les honneurs dans la catégorie Prix de l’action méritoire lors du Gala Expo-Préhospitalier de Québec, vendredi dernier à Québec.

Cette soirée, organisée par la Corporation des paramédics du Québec, avait comme objectif de souligner les faits d’armes de paramédics qui se sont démarqués pour leurs compétences exceptionnelles dans la province de Québec. 

Les faits remontent au 13 avril 2018. L’équipe de Mme Bérubé et M. Grégoire a fait preuve de bravoure en sauvant un homme d’un environnement toxique mortel. Ce jour-là, la période de repas de l’équipe de paramédics est interrompue par une affectation urgente. Une dame avait appelé le 911, car son conjoint était en convulsions continues au sous-sol de la résidence. Arrivé sur les lieux au même moment que l’équipe, le superviseur Yanick Thériault détecte une odeur anormale. Alors que les paramédics s’affairent à stabiliser le patient dans un état critique, le superviseur demande à la famille de sortir promptement de la résidence, car son analyse des événements lui indique la présence d’un contaminant dangereux. Il demande alors l’assistance du service incendie puis avertit son équipe de quitter les lieux compte tenu du danger qu’eux-mêmes perdent conscience. Devant cette situation, les paramédics prirent la décision téméraire d’évacuer le patient avec eux sachant très bien que chaque instant passé sur ces lieux représentait un risque pour leur propre santé. À cet instant, ils prirent la bonne décision, car dès la sortie du domicile, le patient fit un arrêt cardiorespiratoire. Il fut rapidement pris en charge et réanimé par nos paramédics dévoués. Une histoire qui finit bien, car une semaine après son admission aux soins intensifs, l’homme put retourner chez lui sans aucune séquelle.

En prenant la décision de s’exposer plus longtemps à cet environnement toxique afin d’évacuer le patient, les paramédics Kim Bérubé et Nicolas Grégoire ont, au péril de leur propre vie, permis à cet homme de survivre.

 

Commentaires

18 mars 2019

Carol Gosselin

Félicitation à vous deux pour votre bon jugement et la prise de décision rapide.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média