Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Tribune libre

Retour

18 mars 2019

René Alary - ralary@lexismedia.ca

Pourquoi choisir d'investir dans deux églises plutôt qu'une seule ?

©Photo TC Media - archives

L'intérieur de la cathédrale de Rimouski

Suite aux décisions de l'archevêché de donner une autre vocation à la cathédrale, je ne peux que me questionner sur l'entêtement de Mgr et de ses pairs à faire traîner ce dossier encore quelques années.

Il est évident que le nombre de fidèles pratiquants est en forte baisse alors, pourquoi choisir de garder et d'entretenir deux églises, soit Saint-Pie X et Saint-Robert plutôt qu'une seule ?  Ces deux églises qui sont beaucoup trop rapprochées et qui nécessitent de très grosses réparations devront tôt ou tard être fermées.

Mais que veut-on faire de ce chef-d'oeuvre architectural qu'est la cathédrale.  La beauté de ce monument réside en son architecture, en sa hauteur, en ses arches, en ses vitraux, en son majestueux clocher qui résonne sur toute la ville,  etc etc.  Voilà ce qui fait d'elle son unicité.

 En plus d'être le coeur du centre-ville, cette église a une très grande valeur historique et patrimoniale.

On veut la compartimenter.  L'archevêché veut conserver environ 25 % de l'enceinte pour le culte et ni plus ni moins que vendre le reste du bâtiment.

Ce sont nous, citoyens de Rimouski, qui aurons à payer la facture d'une transformation aussi radicale. 

Ce bâtiment, nous l'avons déjà payé une fois et nous devrons payer une deuxième fois pour leur incompétence à l'entretenir.  

Pour faire bonne figure, l'archevêché a décidé de ramener le siège de l'évêque dans la chapelle que sera  

devenue la cathédrale.  Que de bonne foi...  En plus Mgr a proclamé qu'il conservait l'orgue dans cet espace exigu en sachant très bien que cet instrument, qui vaut plusieurs millions de dollars, perdra toute sa valeur. La cathédrale, telle qu'on la connaît,  peut devenir un excellent pôle attractif pour le centre-ville ainsi qu'un attrait touristique inestimable. Nous n'avons pas besoin d'un édifice aussi majestueux pour y loger des bureaux, quels qu'ils soient.

Le Regroupement diocésain avait élaboré un plan qui sauvegardait l'enceinte principale comme endroit de culte et qui exploitait la sacristie, le sous-bassement (les catacombes), pour des visites guidées, des évènements culturels et communautaires. Un plan extraordinairement bien structuré où on entrevoyait des possibilités de spectacles sons et lumières, festival d'orgue, concert, musée, etc. Plan qui n'a suscité aucun commentaire de l'archevêché. Incapacité totale d'avoir un dialogue avec eux.

Gens de Rimouski, à chaque fois que l'un de nous se prononce en faveur de la démolition ou de l'abandon de cet endroit de culte, réalisons que nous faisons un immense plaisir à ces gens du clergé et que nous n'aurons d'autre choix que de payer la très onéreuse facture à leur place. 

Il est encore temps de réagir et de se manifester. Merci de votre attention.

E. Gagnon

Commentaires

15 avril 2019

Carol Michaud

Si ceux qui veulent faire rénover leur cathédrale pour aller prier la au lieux des deux autres églises a Rimouski .(Un ti groupe de 500 personnes a Rimouski). Ils ont simplement a payer pour..UTILSATEUR PAYEUR.. On est en 2019 faut il le rappeler et on a des projets beaucoup plus important que ça dans notre ville. La ville n'a pas à investir de motre argent SANS CONSULER LES CITOYENS!!!

6 août 2019

J Gagnon

Je ne sais pas si vous allez finir par comprendre que ce n'est pas une question d'endroit pour aller prier mais une question de patrimoine , vous connaissez le patrimoine?

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média