Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

21 mars 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

La Vérificatrice générale doit enquêter, martèle Pascal Bérubé

Apollo STQ Matane coque brisée traversier

©Stéphane Quintin - L'Avantage Rimouski

Le NM Apollo a percuté des quais à deux reprises avant son arrêt de service.

TRAVERSE MATANE/CÔTE-NORD. Le député de Matane-Matapédia, Pascal Bérubé interpelle une fois de plus le gouvernement du Québec afin qu’il mandate la Vérificatrice générale dans le but de faire la lumière sur la situation à la traverse de Matane/Baie-Comeau/Godbout.

Le député et chef intérimaire du Parti québécois a réitéré, ce matin à l'Assemblée nationale, les attentes des régions de l’Est-du-Québec dans ce dossier. Pascal Bérubé a rappelé que le gouvernement a été invité, à deux reprises, à demander à la Vérificatrice générale d’enquêter. « Ils (le gouvernement) ont dit oui dans l’opposition, mais ils ont changé d’idée au gouvernement », mentionne le député.

L’acquisition et la remise à niveau du NM Apollo auront coûté plus de 3 M$. Le navire n’a été en service que 17 jours. En plus d’espérer le rétablissement du service, M. Bérubé souhaite qu’une indemnisation adéquate pour les usagers touchés par les arrêts de service.

« Le programme d’indemnisation annoncé est franchement insultant pour notre région. Il ne tient pas compte de tous les impacts. L’État a une responsabilité. Soit il garantit la traverse, soit il indemnise. Il fait ni un, ni l’autre. »

Non… pour l’instant

En réponse à Pascal Bérubé, le premier ministre François Legault reconnaît qu’il y a eu des lacunes à la traverse. Il a rappelé que son ministre des Transports a nommé un nouveau président-directeur général à la Société des traversiers du Québec (STQ), en Stéphane Lafaut. Il n’est toutefois pas question pour le moment de se tourner vers la Vérificatrice générale.

« Il y a des lacunes graves à la STQ. On est en train de faire le ménage à la STQ. J’écoute le chef (du Parti québécois) qui voudrait tous les jours qu’on donne des mandats à la Vérificatrice générale. On va gérer, on va faire des changements et si c’est nécessaire par la suite, on fera intervenir un tiers », signale le premier ministre, dénonçant au passage les décisions prises par le gouvernement précédent.

Commentaires

28 mars 2019

Claude tremblay

Moi comme travailleur sur la rive nord et contribuable je trouve qu'il y'a trop de personnel pour le chargement des véhicule c'est une riser il a du personnel partout sur les quai sa cerai a vérifier comme contribuable je trouve que c'est trop

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média