Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

24 mars 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Le Centre intégré de santé et de services sociaux du Bas-Saint-Laurent confirme la fin du processus de négociation avec l’APTS

©Photo Depositphotos

Personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent est vivement déçu de ne pas en être arrivé à une entente négociée dans le cadre de la négociation de la convention collective locale avec l’Alliance du personnel professionnel et technique de la santé et des services sociaux (APTS).

Malgré les concessions réalisées, l’ouverture démontrée et surtout la volonté de conclure une entente négociée, le CISSS et l’APTS ne sont malheureusement pas parvenus à une entente à la satisfaction des deux parties. Sur les 26 matières locales, 21 ont été convenues et 5 matières n’ont pas trouvé entente.

Le CISSS précise que la période de négociation a pris fin le 30 septembre 2018, et ce, conformément au délai prévu à la Loi concernant les unités de négociation dans le secteur des affaires sociales et modifiant la Loi sur le régime de négociation des conventions collectives dans les secteurs public et parapublic (loi 30).

Le processus de médiation s’est déroulé entre 8 janvier et le 20 mars dernier. Pour la suite des choses, chacune des parties aura à soumettre au médiateur-arbitre une proposition globale. Une rencontre ultime devrait se tenir le 18 juin prochain avant l’étape finale d’arbitrage.

Le CISSS du Bas-Saint-Laurent rappelle qu’il a convenu et signé les conventions collectives avec les trois autres associations syndicales représentant des employés de l’établissement et que les matières à négocier sont exactement les mêmes pour les quatre syndicats.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média