Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

25 mars 2019

Charles Lepage - clepage@lexismedia.ca

Les conditions sont favorables au départ des crabiers mercredi matin

PÊCHE AU CRABE 2019

Crabiers - bateaux de pêche au crabe.

©Photo : Charles Lepage - L'Avantage Rimouski

Les crabiers préparent leurs bateaux et leurs équipements de pêche pour la première sortie en mer de 2019, mercredi matin à 5 h.

La prochaine saison de pêche au crabe dans la zone 17 pourra s’amorcer comme prévu le mercredi 27 mars à 5 h le matin.

Selon René Landry, président de l’Association des pêcheurs de crabe de la zone 17 (Trois-Pistoles à Rivière-à-Claude, Rive-Sud et de Les Escoumins à Pointe-des-Monts, Côte-Nord), les forts vents du début de semaine ont chassé la glace restante dans ce secteur de pêche ce qui permettra aux amateurs de le retrouver dans les poissonneries de façon progressive dès le lendemain.

Ainsi pour cette saison, 23 crabiers traditionnels disposant de 85 casiers chacun prendront la mer dans l’espoir de ramener à quai les 2230 tonnes de crabes qui leur sont alloués par Pêches et Océans Canada. Environ 80 % de cette ressource est expédiée sur les marchés étrangers.

« Cette année, nous subissons une baisse de nos quotas de 15 %. C’est justifié d’après les débarquements de 2018. La recherche post-saison de nos pêcheurs démontre une petite baisse après trois années de hausse. C’est normal que les quotas baissent un peu, il faut faire attention à la ressource », commente René Landry.

La demande étant plus forte que l’offre, le prix au débarquement pour les usines devrait être en augmentation cette année. « Ce n’est pas la zone 17 qui détermine les prix. Nous on est une goutte d’eau dans l’océan. Du crabe des neiges il y en a partout, à Terre-Neuve, en Alaska, en Russie. Difficile de l’évaluer en pourcentage, les pêcheurs sont toujours payés “prix final” au bout de six, sept mois après la pêche. »

Arrivage de crabes au quai de Rimouski-est.

©Photo : Charles Lepage - L'Avantage Rimouski

Les premiers débarquements au quai de Rimouski-est sont prévus mercredi soir et jeudi selon la distance parcourue par les pêcheurs.

Hareng congelé utilisé comme appât pour la pêche au crabe.

©Photo : Charles Lepage - L'Avantage Rimouski

Afin d'attirer les crabes dans leurs casiers, les pêcheurs utilisent du hareng congelé capturé en automne.

Afin de capturer le crabe, les pêcheurs utilisent des appâts de hareng congelé capturés en septembre l’automne précédent. Plusieurs facteurs influencent la qualité de la pêche (température de l’eau, les courants, etc.). « On doit faire au moins un mois de pêche avant de pouvoir dire que la saison a été bonne ou pas. Ce sont surtout les gros courants qui influencent la qualité de la pêche. Avec de gros courants, les casiers bougent au fond de l’eau et le crabe embarque moins dedans. On voit ça surtout en début de saison quand les rivières dégèlent, leur débit augmente et ça cause de forts courants, un facteur qui n’aide pas aux pêcheurs », selon M. Landry.

Si les conditions le permettent, les consommateurs pourront retrouver les premiers arrivages de  crabe vivant dans certaines poissonneries de la région mercredi soir et le crabe cuit sera disponible graduellement jeudi.

Comme par le passé, la fermeture de la pêche au crabe est fixée au 24 juin.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média