Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

05 avril 2019

René Alary - ralary@lexismedia.ca

Un premier trio pour le développement de l’élite à Hockey Bas-Saint-Laurent

Hockey Bas-Saint-Laurent

©René Alary - L'Avantage Rimouski

Aux extrémités, Sébastien Bourdages, président de Hockey Rimouski, et Guylain Raymond, président de Hockey BSL, avec Jean-Martin Morin, Christian Caron et Michel Ouellet.

Hockey Bas-Saint-Laurent optimise l’encadrement offert à la clientèle du volet élite de ses programmes.

La Structure intégrée des Albatros compte sur deux ressources additionnelles d’expérience qui viennent épauler le directeur, Christian Caron, en prenant charge des activités à Rimouski. Il s’agit de Michel Ouellet, un ancien de l’Océanic qui a joué dans la LNH avec Pittsburgh et Tampa Bay et actuel directeur du développement des joueurs de l’Océanic, ainsi que de Jean-Martin Morin, qui a eu une carrière de cinq ans dans la LHJMQ à Longueuil, Victoriaville et Granby avant de jouer dans les rangs universitaires à Ottawa. Cette saison, il dirige l’Océanic pee-wee AAA, dans la Ligue de hockey d’excellence du Québec

 « Avec Christian, Michel et Jean-Martin, on a une solide équipe de développement pour nos jeunes. C’est un gros plus pour nous. Et, à partir de la prochaine saison, nos équipes pee-wee relève et AAA ainsi que bantam relève vont être installées et joueront à Rimouski. C’est une très bonne nouvelle », explique le président de Hockey BSL, Guylain Raymond.

La structure des Albatros regroupe l’équipe midget AAA ainsi que celles de divisions midget espoir, bantam AAA, bantam relève, pee-wee AAA et pee-wee relève. Les trois premières sont logées à Rivière-du-Loup et les trois dernières le sont à Rimouski, gérées par l’Association du hockey mineur. Son président, Sébastien Bourdages, a d’ailleurs confirmé que l’entente de trois ans avec Hockey BSL a été prolongée d’un an et que l’ouverture du Complexe Desjardins va permettre aux trois équipes élites de s’installer pour de bon à Rimouski pour les parties et entrainements, sans incidence négative sur les heures des glaces de toutes les autres équipes de l’Association. En cas de débordement, le AAA ira à Saint-Fabien.

« Il y a maintenant quatre glaces à Rimouski. La règle d’or demeure, que le AAA ne nuise au hockey mineur local. Mais, le gros impact d’attraction, c’est l’ajout de deux gars de grande qualité en Michel et Jean-Martin », assure Sébastien Bourgades, président de l’AHMR.

Guylain Raymond estime que, malgré les distances, environ 85 % des meilleurs joueurs de la région évoluent avec ses équipes AAA. « Si un jeune veut aller dans la pyramide midget AAA, junior majeur, elle est où la meilleure place ? À nos yeux, les meilleurs doivent jouer contre les meilleurs, dans la meilleure ligue », explique-t-il. Sauf pour le midget AAA, les cinq autres formations évoluent dans la Ligue de hockey d’excellence du Québec. 

Le modèle des dernières années demeure : les jeunes de l’extérieur pourront continuer de demeurer dans leur famille et s’entrainer en semaine avec leur club local et joindront leur équipe AAA les fins de semaine.   

Les camps de sélection pour le pee-wee relève et AAA se tiendront à Rimouski, les 13-14 ainsi que 26-27-28 avril. Ceux du bantam, relève et AAA, auront lieu à Rivière-du-Loup, les 26-27-28 avril et 3-4-5 mai. 

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média