Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

08 avril 2019

La Chambre de commerce appelle au boycottage des sept opposants au projet

Grande Place

©Archives - L'Avantage Rimouski

GRANDE PLACE. La Chambre de commerce et de l’industrie Rimouski-Neigette (CCIRN) a pris position dans le dossier de la Grande Place, demandant aux citoyens de boycotter les sept personnes qui bloquent le projet de sa revitalisation par Groupe Sélection.

Comme l’indique le coordonnateur de la CCIRN, Jonathan Laterreur, la liste des sept personnes bloquant le projet n’est pas publique : « On va éventuellement finir par savoir qui elles sont. Ce qu’on sait de façon non officielle, est qu’il y a des intérêts croisés, qu’une personne peut par exemple louer un espace locatif et demeurer à l’extérieur de la ville.  Est-ce que ce sont nos membres ? Nous n’avons pas cette information, mais notre mandat est de défendre l’intérêt de nos membres. Quand une majorité demande de passer à l’action, le calcul est simple, on se range auprès de la majorité. »

La CCIRN demande aux citoyens de se prévaloir de leurs choix en tant que consommateurs, car ils ont le pouvoir d’encourager une entreprise ou une autre. Au-delà de ça, ces personnes vont voir qu’elles ne sont pas soutenues par la CCIRN et ses 500 membres, je pense que ça fait réfléchir, de savoir que quand cette information va sortir, les 500 membres n’auront aucunement envie de faire affaires avec ces gens-là. »

Il ajoute qu'une large majorité des membres a montré son appui au projet de Groupe Sélection : « Sur cet enjeu, nous recevons beaucoup de courriels et de téléphones, il était donc important de statuer sur la question et de se positionner. Il ne s’agit pas que de la Grande Place mais de l’essor de tout le centre-ville rimouskois. »

Récompenser les 90 signataires

La CCIRN cherche en parallèle une façon de récompenser les 90 signataires des 97 propriétaires riverains qui se sont positionnés en faveur du projet en signant le protocole d’entente. « L’idée est de féliciter les 90 signataires pour leur vision. La présidente de la Chambre (Catherine Lavoie) les a comparés à des grands bâtisseurs de la ville de Rimouski. On pourrait voir à soutenir ces gens-là lorsque le projet aura lieu, parce qu’il aura lieu d’une manière ou d’une autre, que ce soit par bill spécial ou par la négociation. On aimerait souligner leur apport, favoriser les achats chez eux, leur faire une publicité en or, peut-être leur faire une plaque commémorative, les récompenser à notre soirée annuel de reconnaissance,  tout est sur la table. »

Quel a été votre degré d'intérêt pour la campagne électorale fédérale?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

8 avril 2019

Michelle Naud

Bravo le chambre de commerce ! Il faut y aller avec la majorité qui appuie le projet, ainsi que les citoyens résidents du centre-ville, dont je suis.

8 avril 2019

Michel Turcotte

Comment voulez vous boycotter ces 7 entités alors qu'on ne les connait même pas ?

8 avril 2019

steeve

Vous avez entièrement raison. Vive la Chambre de Commerce de Rimouski. Enfin une vraie position pour l'avenir. Fini ceux qui retardent le développement économique de Rimouski. Nous pouvons être PLUS.

8 avril 2019

jean-louis Chaumel

Il est temps que la Chambre de Commerce se branche !! Sont pas vite sur leurs patins .... à se focaliser encore et encore sur l'autoroute 20, rêve inaccessible !

8 avril 2019

Yvan Pelletier

Signe des temps,un autre sujet de discorde!

8 avril 2019

Pierre Michaud

Serait-il possible de donner ceux qui sont pour, on en feras le calcul.

9 avril 2019

eddy theriault

c'est bien, ce qui veux dire pour le dossier de costco ont vous boycotte tous.car ce ne son pas les citoyens qui son contre le progres et la concurence,ce sont vous les marchands qui avez peur de la saine concurence. jai vendue de l'automobile pendant 25 ans a rimouski,14 concessionnaires neuf et usagee,et ca apart les vendeur de use et tout le monde vivait et vie encore tres tres biens.vous pouver bien avoir un parc industriel sans aucune industrie majeur. vous me faites tous pitier de voir encore c'est debat niaiseux en 2019.

10 avril 2019

Gabriel de Champlain

M. le Maire, si j'avais une maison, un commerce etc, que je ferais aucun entretien, le tout deviendrais dégueulaste pour tout mes voisin, je suis certain que vous allez prendre et faire des démarches pour me remettre a l'ordre, alors pourquoi n'avez vous pas fait votre job avec Réseau Sélection, ils avaient promis de rénover la Grande Place avec terrasse sur le dessus, épicerie et des commerces etc. au contraire ils on tout laisser aller sans rien faire et ceci dans un but bien précis, ce qui nous amène a maintenant avec toute la cabale et les démarches que vous avec fait, vous avez monté plein de gens, fait monter la moutarde aux nez a plusieurs, fait porter le chapeau aux propriétaires riverains quand c'est vous la ville de Rimouski qui n'avez pas fait votre travail.

11 avril 2019

harold vignola

tout le monde a hate de voir ce dossier,se concretiser et mettre en valeur ce secteur,,mais qui boycotter?????,,,c,est comme tourner en rond

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média