Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économie

Retour

11 avril 2019

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Turlututu ferme ses portes à Rimouski

©Photo TC Media - Adeline Mantyk

C’est le cœur gros que Kay Savard quitte la région, néanmoins heureuse de partir pour un nouveau départ.

Triste nouvelle pour la communauté de la danse à Rimouski, la boutique Turlututu ferme ses portes. Il s’agit toutefois d’un nouveau départ pour sa propriétaire, Kay Savard.

Celle qui avait déménagé à Rimouski en 2003 pour y enseigner la danse y avait ouvert sa boutique il y a sept ans. Kay Savard a déménagé sa boutique dans une maison patrimoniale de la rue de l’Évêché en 2014, elle se situait auparavant rue Saint-Pierre. La boutique fournissait vêtements pour la danse, gymnastique, le patinage et le yoga.

Kay Savard, professionnelle de la danse classique, est également une experte en ajustement du chausson de pointes au Québec. Elle a, en 2017, ouvert une autre succursale de Turlututu danse à Chicoutimi, sa région d’origine, où elle dit avoir été accueillie à bras ouvert. L’entreprise fonctionne à plein régime et Mme Savard enseigne dans la région depuis un an. « Depuis mon arrivée au Saguenay – Lac-St-Jean, les portes n’ont cessé de s’ouvrir pour moi. Les six écoles de la région ont montré un enthousiasme exceptionnel envers mon expertise et leur engagement dans l’achat local est exemplaire. »

Cœur brisé

C’est avec le cœur brisé que Mme Savard dit déménager de la région. « La décision a été difficile. Mais depuis 2017, je faisais un parcours de 530 km chaque semaine, en hiver c’était assez compliqué, ça me prenait beaucoup d’énergie. »

La professionnelle ne souhaite toutefois pas dire au revoir à sa fidèle clientèle de Rimouski, puisque Turlututu continuera ses tournées à travers la province. Kay Savard dit également espérer pouvoir convenir à une première entente de collaboration avec l’École de danse Quatre Temps de Rimouski. « Je poursuis aussi mes projets avec le club de gymnastique, et j’ai également un site Web transactionnel. »

Mme Savard procédera à une vente de déménagement jusqu’à la mi-juin.

 

Commentaires

11 avril 2019

steeve

Dans le font vous allez prendre la clientèle d'ici mais vous ferez des affaires là-bas. Assez ordinaire. Je pense que qu'une personne avisée sera capable de se partir en affaire et demeurer sur place comme ça vous aurez amplement de temps pour vous consacrer à votre entreprise.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média