Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

12 avril 2019

L’Océanic au carré d’as de la LHJMQ

Océanic

Une victoire durement arrachée 5-3 contre les Screaming Eagles au Cap-Breton permet à l’Océanic de Rimouski de remporter sa série quart de finale 4-1. Ainsi, l’Océanic passe à la 3e ronde des séries vers la coupe du Président.

Menant 3-2 après 40 minutes, les visiteurs ont vu Derek Gentile d’égaler la marque à 1:07 de la 3e période. Rimouski a trouvé la façon de se défendre et à 4:41, un tir du poignet de Radim Salda déjoue Mandolese, avec les aides d’Alexis Lafrenière et Olivier Garneau. Jordan Lepage sera puni à 14:49, mais la défensive joue serré et malgré le retrait du gardien avec un peu plus de deux minutes à jouer, les locaux n’ont pu égaler et Olivier Garneau marque, aidé du capitaine D’Astous et de l’attaquant Lafrenière à 19:29.

L’Océanic ne savait pas, en quittant la glace contre qui il devra disputer la prochaine série, mais il n’y a pas de presse. D’autant plus que l’Océanic n’aura pas l’avantage de la glace pour cette 3e ronde. D’ici là, il y aura des batteries à recharger, car même en 5 matchs, cette série a été exigeante. L’équipe couche d’ailleurs à Sidney et prendra la route demain vers Rimouski.

TOUT LE MONDE EST EN CONTRÔLE

« Match enlevant. Nous avons connu un bon début de match. Nous avions axé notre préparation là-dessus. 16-5 les lancers en première, mais après une période, l’égalité persistait. Les gars réagissent très bien dans l’adversité. Il n’y a personne qui se dégage. Tout le monde est là, tout le monde est en contrôle, les gars s’aident entre eux, j’aime beaucoup leur façon de réagir. Et en deuxième, on est allé chercher un gros but avec Gagnon. Leur but en début de 3e aurait pu nous assommer et nous rendre nerveux. Au lieu de ça, on a continué à jouer et nous avons marqué un très gros but avec Garneau en avant du filet qui servait d’écran incroyable et Salda qui marque un gros but. Un match extrêmement enlevant. »

Serge Beausoleil était naturellement très heureux de signer la fin de cette série et le transport de son équipe dans les prochains jours dans une 3e ronde contre un adversaire non encore connu. Il indique Olivier Garneau a donné toute une série à son équipe. « C’est un joueur qui a levé son jeu d’un cran. Ce soir encore deux buts et une passe. On peut en nommer plusieurs qui se sont distingués, mais c’est certain qu’il a joué un très gros match. » Et il est clair que Serge Beausoleil a connu un match comme il s’attendait de connaître. « Je l’ai eu des deux côtés. Il faut souligner la hargne, la ténacité de nos adversaires. Cette équipe-là qui a travaillé d’arrache-pied. On a contrôlé un peu plus ce soir dans le chiffre des lancers, mais ils n’ont jamais lâché, ont nivelé ça en début de 3e période et c’est un match digne de mention que l’on a connu ce soir. »

Et bien sûr, nonobstant le chiffre des lancers, la tenue de Colten Ellis a été magistrale, dans un contexte pas nécessairement facile. « Sur deux des trois premiers buts de l’adversaire, il n’a pas beaucoup de chose à faire là-dedans. Il y en a un qui est tour du but, le deuxième est un changement de direction alors qu’il était pris dans un autre joueur. Il avait seulement 9 tirs à mi chemin dans le match. Ce n’est pas facile de garder les buts dans ces conditions et encore une fois, il nous a montré son calme olympien et son contrôle dans des situations critiques. Son arrêt qu’il a fait vers la fin sur Sokolov a été magistral ! »

Océanic

©Océanic - Facebook

Tel que tous s'y attendaient, la lutte a été solide ce soir entre les deux équipes: une qui voulait avancer en 3e ronde et l'autre qui souhaitait éviter l'élimination.

L’ATTAQUE DOMINE LA 1re

L’attaque a pris la place dans cette première, mais non sans voir d’abord l’Océanic écoper de 3 pénalités en 5:31 minutes, soit à 0:09, à 2:56 (rondelle dans les gradins) et 5:31 (un joueur de trop sur la glace). Mais cette dernière punition a été de trop.

Sauf que, à 2:26, l’attaque des visiteurs a fait mouche, alors que Jimmy Huntington marque sur des aides d’Alexis Lafrenière et Charle-Édouard D’Astous. Lors de la 3e punition à l’Océanic, Mitchell Balmas y va d’un puissant tir sur réception à 6:19 pour égaler les chances. À 10:16, Félix Lafrance est d’abord frustré par Colten Ellis, mais il reprend la rondelle et déjoue Ellis à la sa droite. C’est 2-1.

Rimouski a le plein contrôle de la première et ne rate pas les occasions de mettre Madolese à l’épreuve et finalement, Jimmy Huntington passe la rondelle à Jordan Lepage qui lance et Olivier Garneau fait dévier et c’est 2-2 à 16:59. L’attaque est reine, du moins, en première et preuve que l’Océanic a eu le dessus : 16-6 les lancers dans cette période. Comme on s’en doutait, les locaux vendent chèrement leur peau pour éviter l’élimination et mènent 11-4 dans les mises en échec. Mais au tableau principal, c’est 2-2.

JEU DE PUISSANCE MENAÇANT

Rimouski a poursuivi sa domination en zone adverse, notamment avec deux jeux de puissance où les Anthony Gagnon et Jeffrey Durocher ont donné du fil à retordre au gardien Mandolese qui est d’ailleurs la vedette de ces 20 minutes, et finalement, Anthony Gagnon s’échappe et marque sur un tir précis à 15:16, aidé de Colten Ellis et Charle-Édouard D’Astous.

Rimouski a eu le dessus 16-7 dans les tirs pour un total de 32-12 en 40 minutes et le tableau principal donne l’Océanic en avance 3-2. On s’attend bien à ce que la 3e soit poussée au maximum par les deux équipes.

PROLONGATION…

.- Les absents à l’alignement de l’Océanic sont les joueurs retranchés Zachary Massicotte, Eliott St-Pierre et Frédéryck Janvier… Ce qui permet à Jordan Lepage de disputer un premier match dans cette série, après avoir manqué 3 matchs contre Chicoutimi et les 4 premiers matchs de cette 2e ronde… .- Les absents à l’alignement des Screaming Eagles sont le joueur blessé Declan Smith (20 ans), Antoine Crête-Belzile et le joueur retranché Isaac Campbell… .- Le gardien partant de l’Océanic est Colten Ellis (7-1-0) avec des moyennes en séries de 1,71 but alloué et ,936 en efficacité… .- Le gardien partant des Screaming Eagles est Kevin Manolese (5-4-1) avec des moyennes de 2,38 buts alloués et ,920 en efficacité… .- Les arbitres du match sont Jonathan Langille (12) et Stephen Starzomski (36)… .- Les deux équipes à chacune leurs 10 derniers matchs (en séries cette année), présentent des séquences de 7-1-0 pour l’Océanic et de 5-4-1 pour Cap-Breton… .- Sur la route en séries, l’Océanic affiche 4-0-0 tandis que à domicile, Cap-Breton est 3-2-0… .- En avantage numérique, Rimouski affiche 24,2 % contre 21,1 % pour Cap-Breton… .- En désavantage numérique, Rimouski affiche 78,1 % contre 88,0 % pour Cap-Breton…  .- Impossible de suivre le match en français, encore une fois, et nous suivons donc le match en langue anglaise…

Olivier Garneau - Océanic

©Océanic - Folio Photo

Deux buts et une passe ce soir pour Olivier Garneau.

STATISTIQUES DU MATCH…

But Rimouski             2 – 1 – 2 = 5

But Cap-Breton          2 – 0 – 1 = 3

Lancers Rimouski       16 – 16 – 3 = 35

Lancers Cap-Breton   5 – 7 – 12 = 24

Lancers dangereux     15 – 8 Rimouski

Mise en jeu                 35 – 29 Rimouski

Mise en échec             20 – 18 Cap-Breton

Jeu de puissance         0 / 3 RIM et 1 / 5 CAP

Assistance                  3 911 personnes

Étoiles : Mitchell Balmas CAP, Kevin Mandolese CAP et Wilson Forest CAP

Multi points Rimouski : Alexis Lafrenière (0-3), Charle-Édouard D’Astous (0-3), Olivier Garneau (2-1)

Prochain match de cette série : lundi 15 avril à 19 h 30 à Rimouski – Match # 6

INFORMATIONS…

.- Le Drakkar de Baie-Comeau tracera son bilan de la dernière saison mardi à 13 h 30 au Centre Henry Leonard… Il sera intéressant de voir le fruit de la réflexion que s’est imposé le directeur général, Steve Ahern... .- Les discussions sont nombreuses face à la différence entre le hockey des Maritimes et celui du Québec…

Dernière heure…

Dans l’autre série quart de finale qui se poursuivait ce soir, les Voltigeurs de Drummondville ont dominé 48-14 dans les lancers en trois périodes, mais ont été expédiés en surtemps par le Phoenix de Sherbrooke. Mieux encore : les Voltigeurs ont dominé la première période de surtemps 18-8, mais il n’y avait pas de gagnant. Pavel Koltygin et Joe Veleno ont les buts des Voltigeurs en temps réglementaire tandis que la réplique est venue de Julien Anctil et Olivier Crête-Belzile (à 17:30 de la 3e). Finalement, à 8:09 de la 5e période, Maxime Comtois marque son 8e des séries pour la victoire 3-2 des Voltigeurs sur le Phoenix, dominé 72-23 dans les lancers.

Drummondville rejoint donc l’Océanic de Rimouski, les Mooseheads d’Halifax et les Huskies de Rouyn-Noranda dans le carré d’as de la LHJMQ pour les séries 2019.

La 3e ronde opposera :

Rimouski (5e) à Rouyn-Noranda (1er)

Halifax (3e) à Drummondville (2e)

Tout cela sera confirmé par la LHJMQ dans les prochaines heures, de même que les horaires de ces séries dites demi-finales.

Ronde # 2 - Quart de finale

VENDREDI  05 avril 2019

 

Série

Moncton

3

Halifax

5

 

0-1

Sherbrooke

4

Drummondville

9

 

0-1

Victoriaville

0

R-Noranda

4

 

0-1

Cap-Breton

1

Rimouski

3

 

0-1

SAMEDI 06 avril 2019

     

Sherbrooke

1

Drummondville

7

 

0-2

Moncton

2

Halifax

3

 

0-2

Victoriaville

1

R-Noranda

3

 

0-2

DIMANCHE 07 avril 2019

   

Cap-Breton

2

Rimouski

1

 

1-1

LUNDI 08 avril 2019

     

Drummondville

2

Sherbrooke

5

 

2-1

MARDI 09 avril 2019

     

Halifax

4

Moncton

2

 

3-0

Rimouski

3

Cap-Breton

0

 

2-1

R-Noranda

8

Victoriaville

0

 

3-0

MERCREDI 10 avril 2019

   

Halifax

4

Moncton

2

 

4-0

Drummondville

4

Sherbrooke

2

 

3-1

JEUDI 11 avril 2019

     

Rimouski

5

Cap-Breton

2

 

3-1

R-Noranda

6

Victoriaville

2

 

4-0

VENDREDI 12 avril 2019

   

Rimouski

5

Cap-Breton

3

 

4-1

Sherbrooke

2

Drummondville

3

P2

4-1

Commentaires

13 avril 2019

Christian

Incroyable que ce matin nous n'avons pas encore l'horaire des demies finales de la lhjmq. .......Même après 50 ans d'existence.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média