Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

14 avril 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Le Mausolée Élisabeth Turgeon est inauguré

Plaque commémorative

©Alexandre D'Astous - L'Avantage Rimouski

Mgr Denis Grondin et Soeur Gabrielle Côté ont dévoilé une plaque commémorative.

C’est en présence de plus de 200 personnes que le Mausolée Élisabeth Turgeon a été inauguré ce dimanche à 14 h.

Ce complexe funéraire novateur est né d’un regroupement de services entre les Jardins commémoratifs Saint-Germain et la coopérative funéraire du Bas-Saint-Laurent. Il s’agit d’un projet de près de 2 M$ réalisé par l’entrepreneur général Construction Alain Pelletier. Mgr Denis Grondin a béni les lieux, soit un nouveau bâtiment de 16 000 pieds carrés comptant deux grandes salles d’exposition de 1 000 pieds carrés chacune, une grande chapelle, une grande salle de réception, et deux autres bureaux de rencontre de familles.

« C’est une belle page d’histoire qu’on tourne aujourd’hui, un chapitre important pour la coopération qui va nous permettre d’offrir des services de qualité. En mai 2018, nous avons décidé d’unir nos compétences à celles de la coopérative funéraire. Pour éviter toute discrimination, les autres maisons funéraires pourront continuer de faire affaire avec le Mausolée Saint-Germain. Le Mausolée Élisabeth Turgeon est un projet unique et nous en sommes très fiers », indique le président des Jardins commémoratifs, Raymond Dubé.

Raymon Dubé

©Alexandre D'Astous

Raymond Dubé.

Grondin-Dubé-Lucas

©Alexandre D'Astous - L'Avantage Rimouski

Mgr De nis Grondin, Raynond Dubé et Sonia Lucas.

La directrice générale de la Coopérative funéraire, Sonia Lucas, a dévoilé les noms des salles d’exposition, la salle Rose-Delima-Coulombe, épouse de l’homme d’affaires Jules-André Brillant et la Salle Louis-Bernard décédé subitement à l’âge de deux ans. « Il était le fils et le petit-fils de deux collègues. Honorer la mémoire de Louis nous a paru un incontournable ». La famille de Louis et la fille de Rose-Delima Coulombe, Suzanne, étaient sur place.

« C’est un beau lieu de rassemblement paisible et calme. Le passage de la mort quand il est bien géré nous permet de continuer à vivre dans un bon esprit de communication », déclare Mgr Denis Grondin.

« La mort est un moment extrêmement difficile à traverser. C’est plus facile quand on peut avoir des services de qualité au sein d’un seul site », indique le maire de Rimouski, Marc Parent. « C’est un lieu de recueillement sobre et digne issu du regroupement de deux institutions très respectées », ajoute le député de Rimouski-Neigette-Témiscouata-Les Basques, Guy Caron. « On est vraiment des bâtisseurs dans le comté de Rimouski. Je ressens la fierté des gens. Vous donnez l’exemple. D’autres vont suivre. C’est un endroit magique où on sent la spiritualité. La vie va vite. Ça fait du bien de lâcher nos téléphones à l’occasion pour se recueillir », mentionne le député de Rimouski, Harold LeBel.

Entente de 50 ans

La Coopérative funéraire et Les Jardins commémoratifs Saint-Germain ont signé en mai 2018 une entente de partenariat de 50 ans avec un bail renouvelable tous les 25 ans. Le directeur des Jardins commémoratifs, Gino Cloutier, précise que l’objectif de l’entente et de donner aux familles la possibilité de tout faire sur un même site, dans un contexte de croissance du nombre des décès : « La Coopérative a des secteurs d’activités complémentaires aux nôtres. Donc avec ce projet, les gens reçoivent les condoléances, font la cérémonie, la réception, et l’inhumation au même endroit. Nous n’avions pas les salles d’exposition et la thanatopraxie, ils vont les offrir en partenariat avec nous et nous on a des services qu’ils n’avaient pas, comme l’inhumation. »

Bénédiction

©Alexandre D'Astous - L'Avantage Rimouski

Mgr Denis Grondin a béni les lieux.

Commentaires

15 avril 2019

Martin Marquis

Les personnes démunies seront-elles admises?

16 avril 2019

Lavoie fr.

Des bâtisseurs.... C’est pathétique d’y croire! Il ne paye pas de taxes municipales, fédérales, provinciales! Et en plus, il génère des millions de dollars sans payer d’impôts! Des beaux bâtisseurs.... Des bâtisseurs d’emplacements funéraires avec une marge bénéficiaire de 1000%

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média