Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

24 avril 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Les Échos du palais de justice de Rimouski- 23 et 24 avril

Palais Riki 23 avril

©Alexandre D'Astous - L'Avantage Rimouski

Le palais de justice de Rimouski.

Voici quelques décisions prises par la juge de la Cour du Québec, Andrée St-Pierre, mardi matin et mercredi matin au palais de justice de Rimouski

Vol de homards

Un homme de 74 ans a bénéficié d’une absolution conditionnelle au respect d’une probation d’un an après avoir admis le vol de trois ou quatre homards d’une valeur de 49 $ le 8 juin 2018 au IGA Jessop de Rimouski. « Monsieur a demandé des homards à la poissonnerie. Il est ensuite allé dans les allées du magasin où il a dissimulé son sac de homards dans son manteau. Après s’être assis quelques instants à la halte-bouffe, il a quitté sans payer. Des images de la caméra de surveillance ont permis d’identifier monsieur », relate le procureur de la Couronne, Me Luc Cyr. « Monsieur reconnaît qu’il a commis ce délit », précise son avocat, Me Rodrigue Joncas.

Vols de pneus

Rémi Desjardins, un homme travaillant dans un garage automobile de Rimouski, admet avoir utilisé un stratagème pour voler des pneus chez Techno-pneus. « Il passait des commandes pour son employeur, allait chercher les pneus et les revendaient à son compte à rabais. Il a obtenu ainsi 4 pneus le 6 novembre 2018, quatre autres pneus le 12 novembre et 12 pneus le 27 novembre, le tout pour une valeur totale de 3 816,28 $ », explique le procureur de la Couronne, Me Luc Cyr. L’homme est condamné à rembourser 3 319,68 $ à Techno-pneus. Sans antécédent judiciaire, il a fait savoir qu’il éprouvait des difficultés financières l’automne dernier. La juge Andrée St-Pierre lui impose également une probation d’un an.

Conduite avec les facultés affaiblies

Jean-Philippe Gagnon-Bouchard a plaidé coupable d’avoir conduit un véhicule avec les capacités affaiblies le 19 janvier 2018 à Rimouski. « Les policiers sont en patrouille à 6 h 07 sur l’avenue Sirois en direction Nord lorsqu’ils voient un véhicule circulant rapidement sur la rue Saint-Jean-Baptiste. Le conducteur tourne à droite au feu rouge sans s’arrêter malgré la présence d’une pancarte lui interdisant de le faire. Il accélère rapidement, donne un coup de volant et heurte la chaîne de trottoir. Les policiers allument alors leur gyrophare et monsieur s’immobilise. Il a les yeux vitreux et le regard fixe. Au poste de police, il perd l’équilibre et il tombe dans la porte. Le plus bas des deux taux est de 168 mg d’alcool par 100 millilitres de sang », raconte le procureur de la Couronne, Me Luc Cyr. La juge St-Pierre condamné l’étudiant à une amende de 1 500 $ en plus de suspendre son permis de conduire pour un an. « Vous étiez un danger public », dit-elle.

 

Commentaires

24 avril 2019

Jean Bouchard

Volez mes amis, vous aurez une petite claque sur les doigts. Pensons à l'épicerie qui a été volée et au travail des policiers.. on s'en fou... Volez mes amis

28 avril 2019

Guillaume tremblay

Oui en effet M. Bouchard voler certain mais si vous voulez vraiment pas allez en prison regarder dont le truc des pédophiles eux ils n'y vont jamais en prison non? Alors quel est le message là-dedans? Tu peux toucher à mon enfant mes pas à mon argent quoi? J'ai eu 5 ans pour des vols et pendant mes 5ans (que j'avais mérité d'ailleurs alors lâché moi avec la victimisation j'ai fait mon chiffre..) j'ai vu je sais pas combien de pédophiles n'avoir que de petites claques sur la mains WOW! Continuez gang de procureur de la couronne vous êtes de vrai champions...

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média