Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

26 avril 2019

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Le Conseil climat de Rimouski-Neigette se rencontre pour une première fois

©Gracieuseté

Le Conseil climat

Des représentants des élus de chaque municipalité de la MRC de Rimouski-Neigette se sont réunis avec les députés de la région afin de s’entendre sur les premiers objectifs du fonctionnement d’un Conseil climat.

Le député de Rimouski, Harold LeBel, estime qu’il y a urgence climatique et que la société a besoin que les élus en prennent conscience. « Les élus d’ici veulent bien saisir les enjeux et mieux comprendre les causes et les impacts de la crise climatique dont nous sommes témoins aujourd’hui. La présence de toutes les municipalités de la MRC autour de cette table s’engageant à faire leur part d'efforts pour l'environnement me rend très fier. Nous allons ensemble apprendre, écouter, partager et agir », a affirmé celui qui a proposé la création de ce Conseil climat.

Le préfet de la MRC, Francis St-Pierre, explique que tôt que tard, il faudra que les municipalités adoptent des plans pour atteindre des cibles de réduction des émissions de gaz à effet de serre ou se donnent des moyens communs d'efficacité énergétique et d'électrification dans les transports, la mobilité durable, les bâtiments : « Mais pour l’instant, nous voulons en participant au Conseil nous donner le temps de mieux saisir les enjeux, d’entendre des experts et intervenants régionaux et de partager ensemble nos initiatives. Ce Conseil n’est pas décisionnel et les ressources pour alimenter nos travaux sont pour l’instant limitées, mais nous convenons qu’il jette les bases d’une prise de conscience qu’il nous faut agir face aux changements climatiques que nous vivons. »

De son côté, le député de Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques, Guy Caron, croit que d’autres enjeux visant la protection du territoire, du fleuve, des berges, des terres agricoles, des eaux de surface et souterraines, des forêts et de la biodiversité par des politiques nationales seront aussi discutés. « Je considère que la présence des députés représentant le territoire de la MRC autant à Québec et Ottawa avec les élus municipaux autour de la table du Conseil est à cet égard très pertinente. J’étais présent à la rencontre d’hier et j’entends bien participer à la suite des travaux du Conseil. Toute ma collaboration est acquise pour les élus de la MRC. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média