Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

30 avril 2019

Bilan administratif sur une note très positive

L’Océanic de Rimouski et sa 24e saison

Océanic de Rimouski

©Sylvie Brisson

La président du Club de hockey l'Océanic et aussi le directeur général et entraîneur chef, Serge Beausoleil, lors de la présentation du bilan de la 24e saison de l'équipe, cet avant-midi.

L’Océanic de Rimouski a présenté mardi avant-midi, une semaine après sa participation aux séries de fin de saison, un bilan que son président, Éric Boucher, a dès le départ présenté comme étant avec une note positive.

Il faut dire que, dans un premier temps, l’Océanic a enregistré une hausse significative au niveau des abonnements de saison, passant de 1 726 la saison dernière à 1 880 pour la saison qui se termine, une hausse de 8,9 %, une première augmentation depuis la campagne 2012-2013. « C’est satisfaisant. Les billets de saison sont de plus en plus difficiles à vendre. Nous avons beaucoup de forfaits flex qui sont très populaires. Les gens achètent pour 15 parties, 20 parties et même 10 cette année. Quant à la fidélité pour les billets de saison, c’est un des bons résultats dans la ligue, si on regarde ailleurs. »

« Nous avons aussi remarqué 10 parties de saison régulière qui ont frôlé les 4 000 partisans dans les gradins et nous avons terminé avec une moyenne d’assistance en augmentation de 3,7 % comparativement à 2017-2018. Considérant la saison et les séries, pas moins de 11 016 personnes de plus ont été accueillies dans les gradins du Colisée Financière Sun Life » de préciser avec le sourire le président du Club de hockey.

Océanic

©Océanic - FolioPhoto

Les hausses enregistrées au niveau de la foule cette saison ne sont pas sans encourager le 2e étage à poursuivre son excellent travail la saison prochaine.

Pour Éric Boucher, pas de doute sur le fait que les améliorations apportées à l’expérience du partisan lors des matchs a un mot à dire dans cette résultante. Ici, il faut mentionner la nouvelle gestion des concessions alimentaires, les soirées thématiques dont 'La grande veillée Tanguay', sans oublier les matchs dans le cadre de la semaine de relâche et aussi le match d’ouverture avec le spectacle d’avant-match.

Bien sûr qu’Éric Boucher n’a pas manqué de souligner le succès dans la réponse des partisans à l’appel à la marée bleue et le Colisée illuminé digne des amphithéâtres des équipes professionnelles lors des matchs de la demi-finale. « Voilà qui entre bien dans les bons coups de l’organisation lors de la saison qui se termine. »

Océanic

©Océanic - FolioPhoto

Une image qui vaut mille mots quand au succès dit populaire de l'Océanic.

S’il avait plusieurs remerciements à formuler, le président Boucher a consacré bien du temps à l’intention des partisans « qui ont su reconnaître le potentiel de l’équipe cette année, de même que tous les efforts effectués par l’organisation et nous en sommes touchés. »

Relevant le travail des médias, des employés de match pour leur dévouement, la confiance mise en l’équipe par les détenteurs des abonnements de saison et leur sentiment d’appartenance qui font la notoriété de l’organisation, Éric Boucher a remercié « tous nos partenaires qui sont de plus en plus nombreux à croire en nous », sans oublier le personnel administratif qui, en équipe, investit temps et efforts pour le bien de l’Océanic de Rimouski. « Au niveau corporatif quant à nos revenus, je pense que nous sommes une équipe choyée dans la ligue de par l’implication corporative. Et oui, nous allons fermer les livres sur une bonne note. »

Quoique les livres de la dernière saison ne soient pas encore formés, Éric Boucher indique que l’année qui se termine aura été profitable. « Oui, nous faisons nos frais » indique-t-il. D’autre part, suite aux questions de la presse, le président du Club de hockey a confirmé que l’entente avec la Ville de Rimouski, qui s’étendait sur une période de cinq ans, terminée depuis l’automne dernier, sera renouvelée vraisemblablement dans le prochain mois.

Éric Boucher

©Sylvie Brisson - L'Avantage Rimouski

Le président de l'Océanic, Éric Boucher, avec bien des réponses sà donner à la conférence de ce matin.

« Nous sommes sur le point de signer une entente de plusieurs années avec la Ville de Rimouski. Il y a une entende de principe qui est intervenue et la finalité sera annoncée vraisemblablement dans le prochain mois. Il y a un protocole d’entente intervenue dans les dernières semaines. C’est très positif pour l’avenir. » La Ville de Rimouski et l’Océanic mènent des négociations depuis un bon moment. « Ce sera une entente gagnante pour les deux parties. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média