Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

02 mai 2019

Aperçu de la Finale de la Coupe du Président Rogers 2019 : Halifax vs Rouyn-Noranda

* Collaboration spéciale: LHJMQ

LHJMQ

La finale de la Coupe du Président Rogers 2019 donnera un certain avant-goût de la Coupe Memorial, alors que les hôtes du tournoi, les Mooseheads de Halifax ont fait le voyage à Rouyn-Noranda pour se mesurer aux Huskies. La série prendra son envol jeudi soir, à l’Aréna Iamgold.

Le parcours des Huskies en séries éliminatoires a été un reflet de leur saison régulière, c’est-à-dire que le club s’est amélioré au fil du temps. Depuis son revers dans le quatrième match de la série de première ronde contre les Cataractes de Shawinigan, la troupe de Mario Pouliot, qui a signé 59 victoires en saison régulière, établissant ainsi un record, a gagné 10 matchs de suite, prenant la mesure des Cataractes en six parties avant de balayer les Tigres de Victoriaville et l’Océanic de Rimouski en quatre matchs pour atteindre la grande finale. Les Huskies participent à la finale de la Coupe du Président pour une troisième fois. En 2008, ils ont subi un balayage contre les Olympiques de Gatineau et en 2016, l’équipe a remporté son premier titre en cinq rencontres aux dépens de Shawinigan.

Après avoir terminé en première position de la division Maritimes en saison régulière, les Mooseheads ont fait face à de l’adversité dès le début des séries. Perdant les deux premiers duels de leur série de première ronde contre les Remparts de Québec, le club s’est regroupé pour sortir vainqueur de la série en sept matchs. Depuis, la formation d’Éric Veilleux a sorti le balai contre les Wildcats de Moncton en quart de finale, puis elle a vaincu les Voltigeurs de Drummondville en six rencontres, obtenant sa place en finale de la Coupe du Président pour la quatrième fois de l’histoire de la franchise. À leurs autres présences, les Mooseheads ont baissé pavillon en sept parties devant les Olympiques de Hull en 2003, et, en 2005, l’Océanic de Rimouski a plié la série en quatre matchs. L’organisation a remporté sa première Coupe du Président en 2013 en éliminant le Drakkar de Baie-Comeau en cinq affrontements. À titre d’équipe hôte du tournoi de la Coupe Memorial, les Mooseheads s’amènent en finale et assurent du même coup aux Huskies de faire partie de ce tournoi, peu importe quelle formation sera couronnée championne de la ligue.

C’est la quatrième fois que les deux franchises sont opposées en séries éliminatoires. En 2005, les Mooseheads ont dominé les Huskies 21-6 au total, en route vers un balayage en quatre parties en demi-finale du circuit. Halifax a encore une fois éclipsé la troupe de l’Abitibi en quatre rencontres en 2013. Les Huskies ont pu prendre en quelque sorte leur revanche en 2017, battant les Mooseheads en six parties en première ronde des séries.

Les Mooseheads ont plié l’échine dans les deux matchs opposant les deux équipes au cours de la saison. Les Huskies ont effectué une remontée à ces deux occasions pour l’emporter. Le 13 janvier, les Huskies ont comblé des déficits de 2-0 et de 3-1 à Halifax pour gagner le duel 5-4. Joël Teasdale, récemment acquis de l’Armada de Blainville-Boisbriand, a obtenu un but et une aide dans ce match pour les Huskies, tandis que Jakub Lauko a marqué le but gagnant avec moins de six minutes à écouler en troisième période. Keith Getson a récolté un but et une aide pour les Mooseheads.

Le 2 mars, à Rouyn-Noranda, les Mooseheads ont pris une avance de 3-1 grâce à un doublé de Samuel Asselin, mais les Huskies ont remonté la pente par la suite, marquant sept buts contre un dans le reste de la partie, dont deux de Noah Dobson et d’Alex Beaucage, pour finalement l’emporter 8-4. C’était alors le 24e gain consécutif du club.

Les Huskies ont subi un coup dur à l’aube de leur série demi-finale quand ils ont appris que Peter Abbandonato, meilleur pointeur de la LHJMQ en saison régulière et dans les deux premières rondes des séries éliminatoires, était atteint d’une mononucléose. Cette situation ne les a pas empêchés de marquer 20 buts dans leurs quatre victoires contre Rimouski, surtout grâce à Teasdale, qui domine le club avec 26 points. Abbandonato (21 points en 10 matchs) et Félix Bibeau (20 points) font aussi partie des meneurs offensifs de la ligue. Noah Dobson (20 points) et Justin Bergeron (14 points) occupent respectivement le premier et le troisième rang des meilleurs pointeurs parmi les défenseurs, tandis que Samuel Harvey continue de trôner au sommet des meilleurs gardiens de but avec une moyenne de buts alloués de 1,67, un pourcentage d’arrêts de .928 et trois jeux blancs.

À mesure que les séries éliminatoires progressaient, deux joueurs des Mooseheads ont sorti du lot. Il y a le meilleur pointeur des séries, l’ailier Raphaël Lavoie, qui a récolté 27 points, dont 17 buts. Il y a aussi le deuxième meilleur pointeur de la troupe, Antoine Morand, qui a 15 points. Au point d’appui, la production offensive a été répartie de façon plutôt égale entre Jake Ryczek (11 points), Jared McIssac et Justin Barron (10 points). L’autre pilier de cette équipe en séries éliminatoires, surtout au cours des deux dernières rondes, a été le portier Alexis Gravel. Après avoir connu des difficultés dans la première série contre les Remparts, le vétéran de troisième année a affiché la cinquième moyenne de buts alloués (2,52) et le troisième pourcentage d’arrêts (.921), tout en étant nommé première étoile des trois dernières sorties des Mooseheads.

C’est la deuxième fois de suite et la sixième occasion depuis la première fois que c’est arrivé qu’une équipe hôte de la LHJMQ se qualifie pour la finale de la Coupe du Président. La série oppose aussi deux des trois dernières franchises de la LHJMQ qui ont participé à une finale de la Coupe Memorial. Les Huskies se sont rendus jusqu’en finale de la Coupe Memorial en 2016 avant de trébucher en prolongation contre les Knights de London de la Ligue de l’Ontario, tandis que les Mooseheads ont été couronnés meilleure équipe junior canadienne en 2013, quand ils ont défait les Winterhawks de Portland en finale. Avec cet affrontement entre les équipes de Pouliot et de Veilleux, il s’agit de la première fois depuis 2006 (Ted Nolan de Moncton contre Patrick Roy de Québec) que deux entraîneurs ont rendez-vous en finale à leur première année derrière le banc de leur club respectif.

Plusieurs personnes des deux côtés en seront à une deuxième participation de suite en finale de la Coupe du Président. Les centres des Mooseheads, Asselin et Morand, ainsi que l’arrière Dobson et l’entraîneur-chef Pouliot, les deux des Huskies, ont tous remporté la Coupe du Président et la Coupe Memorial en 2018 avec le Titan d’Acadie-Bathurst.

Pour Teasdale, ailier des Huskies, il espère que la troisième fois sera la bonne, après avoir subi la défaite en ronde de championnat en 2017 et 2018 avec l’Armada de Blainville-Boisbriand. De plus, trois membres de la troupe championne des Huskies en 2016, le centre Abbandonato, le défenseur Jacob Neveu et le gardien de but Harvey, tenteront de gagner un deuxième titre avec Rouyn-Noranda.

Près de 1 800 kilomètres séparent les villes de Rouyn-Noranda et de Halifax. Cependant, quand vient le moment de devenir l’équipe championne de sa ligue et peut-être même de son pays, le dénouement peut très bien se décider par quelques pouces seulement.

_

Comparatifs des deux équipes (saison rég.) :

     
  Halifax Rouyn-Noranda
Fiche 49-15-2-2 — 102 points 59-8-0-1 — 119 points
Rang Division 1er Maritimes 1er Ouest
Rang Association 1er Est 1er Ouest
Rang Ligue 3e 1er
Fiche Domicile 25-5-2-2 32-2-0-0
Fiche Étranger 24-10-0-0 27-6-0-1
BP 300 320
BC 164 138
AN (Total) (69/246) 28.0% (76/287) 26.5%
DN (Total) (39/270) 85.6% (40/239) 83.3%
Meilleure Recrue (PTS) Barinka (7-11-18) Lauko (21-20-41)
Meilleurs Pointeurs (PTS) Asselin (48-38-86) Abbandonato (29-82-111)
  Groulx (31-49-80) Harvey-Pinard (40-45-85)
  Durandeau (38-35-73) Teasdale (43-37-80)
  Lavoie (32-41-73) Beaucage (39-40-79)
  Morand (22-48-70) Bibeau (28-41-69)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média