Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Justice

Retour

03 mai 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Des jeunes du primaire s’initient au fonctionnement d’un palais de justice

Projet scolaire

Procès jeunes 2

©Alexandre D'Astous - L'Avantage Rimouski

Les jeunes ont animé un procès simulé.

Un groupe d’une vingtaine de jeunes du primaire de l’école du Grand Pavois du district Sainte-Agnès à Rimouski ont vécu une très belle expérience, ce vendredi matin en étant les acteurs d’un procès simulé au palais de justice de Rimouski.

Cette activité était le point culminant d’un projet s’étendant sur une partie de l’année scolaire. « Depuis 2016, le projet d’enrichissement juridique et décisionnel est offert aux écoles de toute la province et nous en poursuivons la diffusion. C’est la deuxième année que ce projet est offert aux élèves de l’école du Grand pavois par des procureurs aux poursuites pénales de notre bureau de Rimouski », indique le procureur en chef aux poursuites criminelles et pénales, Me Éric L. Morin.

Le projet comprend 16 rencontres d’un procureur en classe et culmine par un procès simulé du palais de justice. La diffusion du programme est assurée par des procureurs bénévoles qui agissent à titre de formateurs. Le contenu est abordé de manière ludique et participative en des termes adaptés à l’âge des élèves. « Nous avons traité du fonctionnement du système judiciaire, des conséquences sociales et légales de la criminalité, d’absentéisme scolaire, d’intimidation et de consommation de drogue et d’alcool. Le projet vise à outiller les élèves en matière de prudence sur Internet, de résolution de conflit, de résistance à la pression de leurs pairs, de tolérance, de respect des différences et d’affirmation de soi. J’ai été impressionnée par votre participation et votre intérêt. J’ai eu beaucoup de plaisir à venir en classe vous rencontrer », mentionne la procureure de la Couronne, Me Julie Gagné.

Procès jeunes 1

©Alexandre D'Astous - L'Avantage Rimouski

Le procès simulé a eu lieu ce vendredi matin.

Procès jeunes 3

©Alexandre D'Astous - L'Avantage Rimouski

Le procès était très réaliste.

Les parents présents dans la salle d’audience ont été impressionnés de voir leurs enfants dans des rôles de juge, avocats, accusé ou jurés. Les constables spéciaux, policiers et agents correctionnels étaient présents pour effectuer leurs tâches comme lors d’un vrai procès. Il y avait même l’agent de liaison de la SQ, Richard Guimond.

« Ce projet amène nos jeunes à se dépasser. C’est du beau travail et si ça peut développer des passions, c’est tant mieux », commente le directeur de l’école Sébastien Rioux.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média