Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

10 mai 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Gilles Tanguay rend hommage aux Frères du Sacré-Cœur qui quittent Rimouski

Implication

Frère du Sacré-Coeur

©Alexandre D'Astous - L'Avantage Rimouski

Les Frères du Sacré-Coeur quitteront Rimouski d'ici peu.

Témoin de l’implication des Frères du Sacré-Cœur dans la région de Rimouski, le président de l’Arbre de Vie, Gilles Tanguay, rend hommage à la communauté religieuse qui quittera bientôt Rimouski.

:« Le départ imminent des Frères du Sacré-Cœur, une communauté religieuse déjà bien intégrée dans notre milieu depuis près de 100 ans, est un évènement bien sombre de notre histoire religieuse qui marque en même temps la fin d’une époque. Nous sommes redevables à ces hommes de grande valeur aux ressources variées dont chacun d’eux pouvait apporter sa contribution personnelle à la réalisation de la mission de la communauté en œuvrant avec compétence et dévouement dans le domaine de l'éducation ou de l'animation pastorale ou de l'aide aux personnes démunies », mentionne M. Tanguay.

Gilles Tanguay s’attarde à l’implication du frère Jean Beaulieu, « un homme visionnaire et passionné qui s’est démarqué par sa contribution exceptionnelle à l’endroit des personnes démunies et avec qui j’ai eu la chance de collaborer très étroitement durant plusieurs années ».

M. Tanguay signale qu’une rencontre avec Jean Vanier a été marquante pour le frère Jean Beaulieu qui décida de consacrer sa vie aux personnes démunies. « C’est ainsi que L’Arbre de Vie est apparu dans notre paysage en mai 1983 avec la complicité de sœur Dolorès Dumont, ursuline et de quelques collaborateurs séduits par son projet. Le frère Jean Beaulieu a mis à profit ses qualités de cœur pour créer en la maison de L’Arbre de Vie une ambiance de paix, de respect et de compassion afin de permettre à la personne venant frapper à sa porte de pouvoir s'y reposer, d’oublier pour un moment ses difficultés, et de retrouver espoir en des jours meilleurs ».

Le frère Jean Beaulieu était également sensible aux difficultés vécues par les jeunes engagés dans les voies du décrochage scolaire, de la délinquance et de l’itinérance qu’il rencontrait à L’Arbre de Vie et lors de ses visites au Centre de détention. C'est ainsi que L'Arrimage, sous la direction du frère Michel Boucher, accueillait ses premiers résidents en février 1992. « En hébergeant le projet de L’Arrimage en leur maison à un coût raisonnable, les Frères du Sacré-Cœur auront permis à plus de 1 000 garçons âgés d'environ 24 ans et à des centaines de femmes de retrouver la maitrise de leur vie ainsi qu’à des hommes et des femmes ayant séjourné dans un milieu carcéral d’être accompagnés dans une démarche de réinsertion sociale », précise M. Tanguay.

« Nous sommes également redevables aux Frères du Sacré-Cœur pour l’arrivée du Village des sources en 1995, un centre d’animation et de ressourcement, sous la direction du frère Jean-Guy Gendron, qui aura permis à des milliers de jeunes d’être sensibilisés aux valeurs d’écoute, d’accueil, de partage et d’engagement qu’ils auront retransmis dans leurs milieux respectifs », ajoute M. Tanguay, qui a rendu hommage aux Frères du Sacré-Cœur le 27 avril, lors de la messe à l’église St-Pie-X, ainsi que le lendemain à la maison des Frères.

Les Frères laissent aussi en héritage les organismes issus de L’Arbre de Vie : Le Rameau (1987) et Le Centre de prévention du suicide (1988).

Les neuf Frères restant ne sont plus en mesure d’assumer les frais du loyer. 

Commentaires

11 mai 2019

Marie Lavoie

Arrivée a Rimouski en 1986 j’ai eue la chance de m’impliquer comme bénévole auprès de ces personnes merveilleuses que furent le Frère Jean Beaulieu et Sr. Dolorès Dumont jusqu’a Leur décès. Vivant un divorce j’ai aussi participé à la naissance du Rameau ,organisme de support aux parent et enfants de familles divorcées. J’y ai vécu beaucoup de moments fort. Si la vie ne m’avait pas amenée ailleurs je serais sûrement encore présente à L’Arbre de vie. Merci M.Tanguay pour ce belle hommage tout à fait mérité.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média