Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économie

Retour

13 mai 2019

Jean-Philippe Langlais - jplanglais@lexismedia.ca

L’industrie touristique touchée par le manque de travailleurs

Restauration

©Depositphotos.com - maximkabb

Le secteur de la restauration est l'un des plus touchés par le manque de main-d'oeuvre.

BAS-SAINT-LAURENT. L’approche de la période estivale est souvent synonyme d’embauche pour les entreprises touristiques et les besoins sont grands pour la seule région du Bas-Saint-Laurent ou au moins 330 postes sont à pourvoir.

Selon les chiffres compilés par le ministère du Tourisme à partir des chiffres dévoilés par Statistiques Canada en 2017, on dénombre plus de 6 000 emplois en tourisme au Bas-Saint-Laurent. Cela constitue une augmentation de 500 emplois qui se créent pendant la saison estivale dans la région.

À l’image des autres régions du Québec, les secteurs de la restauration et de l’hébergement (aide-cuisinier, cuisinier, préposé à l’entretien, etc.) sont davantage touchés au Bas-Saint-Laurent. Il en va de même pour le secteur des loisirs et du divertissement où les postes disponibles se multiplient.

Plus de 20 000 opportunités d’emploi sont disponibles dans l’industrie du tourisme au Québec. Depuis 2007, la demande de main-d’œuvre a augmenté de 11 % en raison de la performance touristique des dernières années.

Étudiants et retraités

L’industrie du tourisme représente 2,5 % du produit intérieur brut québécois. Les entreprises courtisent d’ailleurs les étudiants et les retraités afin de combler les postes disponibles. Les jeunes adultes entre 15 et 24 ans ainsi que les 45 ans et plus représentent 69 % de la main-d’œuvre totale en tourisme.

Une campagne de recrutement nommée « Mon emploi en tourisme » est présentement menée par l’Alliance de l’industrie touristique du Québec et le Comité sectoriel de main-d’œuvre en tourisme (CQRHT). Une plateforme web guide les chercheurs d’emploi vers les différents sites Internet de recrutement. « Peu importe le type de poste, travailler en tourisme, c’est faire vivre une expérience aux voyageurs, c’est une occasion unique d’échanger avec des gens de partout et de profiter du confort de sa région, tout en participant à son développement et à son rayonnement », estime la présidente du CQRHT, Lucie Charland.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média