Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

16 mai 2019

couture-real-jean-5911 - redactionrimouski@lexismedia.ca

«L’avenir est toujours aussi prometteur à Rimouski ! » - Serge Beausoleil

Océanic

Serge Beausoleil

©Sylvie Brisson

N’accordez pas tout de suite les grands honneurs de la prochaine saison à l’Océanic qui, de l’avis de Serge Beausoleil (photo), traverse une période assez charnière.

Les prochaines semaines de l’Océanic seront vouées à la transformation de près de la moitié de l’équipe, considérant la dizaine de joueur qui quitteront l’alignement, uniquement en raison de l’âge.

Sauf que le directeur général et entraîneur-chef de l’équipe, Serge Beausoleil, ne nage pas dans la détresse ni la grande inquiétude, après l’élimination de son équipe au terme de la 3e ronde des séries, élimination survenue contre la meilleure équipe de la LHJMQ et même la meilleure de la LCH, les Huskies de Rouyn-Noranda.

« Nous avons mis chaque match à portée de main et à toutes les fois, cette équipe – les Huskies de Rouyn-Noranda – a trouvé le moyen d’aller chercher la victoire, ce qu’on avait réussi à faire dans les deux premières rondes » d’analyser le Nic en chef au moment où son équipe est en pleine préparation du prochain repêchage de la LHJMQ le 8 juin à Québec.

« C’est du beau vécu, c’est un beau parcours, c’est une expérience qui est chèrement acquise et c’est exactement ce qu’on voulait » d’ajouter Beausoleil qui, en anecdote, citait le questionnement d’un joueur en activité mentale en début de saison, qui demandait ‘pourquoi les organisations recherchent toujours les joueurs qui sont des champions ?’ « La réponse est venue cette année et il l’a bien compris. Dans des situations critiques, on veut voir des joueurs lever leur jeu d’un cran et en bon nombre d’occasions, on l’a fait cette année, autant en saison régulière qu’en séries et c’est comme ça qu’on devient un athlète de premier plan. »

Préparant les amateurs à des changements importants et nombreux dans la prochaine édition de « l’équipe de toute une région », Serge Beausoleil indique que la formation traverse une période assez charnière. « Il est vrai que la saison morte sera pas mal occupée. Nous avons une dizaine de départs » explique-t-il, considérant l’alignement avec trois joueurs de 20 ans et 10 joueurs de 19 ans.

« On peut penser que ce sont 10 joueurs de premier plan qui vont quitter l’organisation, ce qui fait beaucoup de boulot pour nous, les hommes de hockey de l’organisation, mais je souligne que nous avons une banque de choix bien garnie. Nous n’avons rien dégarni cette année. Nous avons des joueurs de belle valeur et nous avons plusieurs options qui s’offrent à nous pour continuer d’améliorer l’équipe. C’est un travail qui est très challengeant et nous avons très hâte de se mettre à la tâche. »

Ceci dit, Serge Beausoleil n’a pas dans ses équipements la théorie avancée par certains amateurs et chroniqueurs à l’effet que « ce sera l’année de l’Océanic, l’an prochain ». Bien sûr que Beausoleil aimerait bien qu’il en soit ainsi. « Je le souhaite de tout cœur, mais on a du boulot, du pain sur la planche et ça ne se gagnera pas comme ça, en un claquement de doigts. C’est beau d’avoir le souhait que ce soit l’année de l’Océanic. Mais je vous rappellerai qu’au mois d’octobre, on a eu un passage très très difficile parce que les gars pensaient que c’était l’année de l’Océanic, qu’on pourrait gagner nos matchs sans les peiner. »

« Regardez ce qui se passe dans le pro cette année, combien de clubs qui étaient favoris en première ronde ont baissé pavillon ? Ça ne se gagne pas comme ça, des championnats. C’est avec du travail acharné, avec une équipe qui est soudée. J’ai beaucoup aimé comment on a progressé comme équipe cette année, comment nous étions unis. C’est très intéressant. L’avenir est toujours aussi prometteur à Rimouski. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média