Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Hockey

Retour

23 mai 2019

couture-real-jean-5911 - redactionrimouski@lexismedia.ca

Plusieurs options pour les 20 ans de l’an prochain

Océanic

Serge Beausoleil

©Sylvie Brisson

Serge Beausoleil, directeur-gérant et entraîneur-chef.

Il n’est pas certain que les trois joueurs de 20 ans de la prochaine saison de l’Océanic de Rimouski viendront de l’alignement de la saison qui achève. On sait qu’il y a 10 joueurs de 19 ans qui tous voudront revenir la saison prochaine. Mais la limite est fixée à trois joueurs de 20 ans.

De sorte qu’en plus des trois joueurs de 20 ans de la dernière saison, au moins 7 joueurs de 19 ans ne seront pas de retour. De la monnaie d’échange pour le directeur général, Serge Beausoleil. « Nous espérons pouvoir permettre à la plupart de nos joueurs – on a des joueurs de 19 ans de qualité, on ne se le cachera pas – de poursuivre leur carrière. Est-ce que cela se fera au repêchage ou est-ce que cela va être fait à l’automne ? Il nous reste encore beaucoup de temps pour discuter avec nos homologues, mais c’est certain que ça va rapporter quelques choix au repêchage. »

Un rapide examen de la situation des 19 ans veut que l’Océanic aura un joueur de 20 ans éligible devant le filet en Tristan Bérubé, que le défenseur Radim Salda avec son statut de joueur européen ne serait pas de retour comme 20 ans. Quant au reste, « il n’y a pas d’option qui ne soit pas sur la table en ce moment, y compris de faire confiance aux gars qu’on a sous la main. » Si Beausoleil n’écarte pas la possibilité du retour de Salda, il n’en demeure pas moins qu’il sait que voici une possibilité qui est moindre. Quant à son remplacement, s’il y a lieu, l’Océanic regarde plus du côté du repêchage international que d’une transaction avec une équipe du circuit.

Quant au repêchage, activité envers laquelle tout ou presque nage dans la spéculation, tant au niveau de l’Océanic que des 17 autres formations du circuit, il est clair que l’Océanic ne parlera – à moins de changements – qu’au 14e choix. Serge Beausoleil voudra-t-il améliorer ou monnayer ce choix de première ronde ?

Publicité

Défiler pour continuer

« Sans dévoiler tout ce qu’on veut faire, je puis assurer que toutes les options sont sur la table pour le choix de première ronde. L’améliorer, le reculer, le transiger, sélectionner : tout est sur la table et les prochaines semaines vont nous donner les réponses. Mais honnêtement, ça s’en vient assez vite. C’est dans moins d’un mois, de sorte que ça déboule. »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média