Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

24 mai 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Le Marché aux puces de Pointe-au-Père annulé en raison d’intimidation et de menaces

L'événement devait avoir lieu demain

Marché aux Puces

©Photo Gracieuseté - Archives

Marché aux puces (Photo à titre indicatif)

La corporation des loisirs de Pointe-au-Père informe la population que le marché aux puces qui devait avoir lieu ce samedi 25 mai dans le stationnement de l’Église de Pointe-au-Père est annulé.

Cette décision découle de l’intimidation et des menaces reçues de la part de quelques individus envers le comité organisateur et les bénévoles qui ne pouvaient répondre à la trop grande demande d’espaces de location. Par mesure de sécurité, les organisateurs ont décidé d’annuler l’activité.

« Le marché aux puces de Pointe-au-Père qui se tient chaque année est une source de financement importante pour la corporation. De nombreux bénévoles sont impliqués et il est inacceptable que leur sécurité soit compromise ainsi que celle des visiteurs. Il s’agit d’un comportement déplorable. Pour ces raisons, nous croyons que l’annulation est un choix judicieux et responsable », indique le maire de Rimouski, Marc Parent.

La corporation est navrée de cette situation et s’est assurée de contacter toutes les personnes qui avaient réservé une table. La formule de cette activité sera reconsidérée pour les prochaines années.

 

Commentaires

25 mai 2019

steeve

Il faut dénoncer à la police. C'est inamissible !

25 mai 2019

Marc-A. Marco Lévesque

On ne devrait jamais reculer devant l'intimidation et les menaces. En plus de venir a l'encontre de la liberté, c'est aussi un mauvais exemple pour les jeunes dans les établissements scolaires qui vivent régulièrement cette façon de faire...

25 mai 2019

Hibou

Nos élus de plus en plus laisse faire et utilisent l'intimidation pour arriver à leur but . Regardez comment on a traité le bill privé BRAVO les bénévoles et continuer votrre beau travail avec fierté et que dire des élus de plus en plus toxiques envers les bons citoyens ....

25 mai 2019

DIDIER LORGE

Je trouve déplorable que des menaces soit fait sur une activité de financement qui plus est quelque chose qui est fait depuis des années

25 mai 2019

sylvie bouchard

Pourquoi céder aux menaces et à l'intimidation? C'est déplorable comme décision de la ville. Franchement. Si des personnes intimident à ce point, on trouve des solutions. faire une plainte à la police et on assure des policiers sur place. Il ne faut pas prendre cette position de soumission face à un tel comportement d'intimidation.

25 mai 2019

andree ouellet

Vous laissez l'intimidation prendre le controle, vous n'êtes pas sorti du bois. Ils ont gagné une fois, vous venez de renforcir à la 10 leur conviction. Voulez-vous dire adieu à votre activité? En baissant les bras, vous admettez leur agression. Un jour, vous devrez jouer offensif et vous tenir debout et dire NON! Nous en sommes rendus à ce stade de l'évolution. La démocratie et notre humanitude .... il y a des humains qui ne se sont pas adaptés ... et peu importe l'humanité qu'on possède, il est impératif de la défendre coûte que coûte.

26 mai 2019

Michel Caron

Sans doute que ces menaces provenaient de personnes intéressées davantage par leur profit personnel. Il ne serait pas impossible non plus qu'elles cherchaient à écouler du stock volé en leur possession. Clairement, elles n'étaient nullement animées du désir de participer à l'activité de financement de la corporation.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média