Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

28 mai 2019

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

La couleur politique d’un député n’influence pas les investissements fédéraux, selon Guy Caron

Le député fédéral de la circonscription Rimouski-Neigette - Témiscouatat - Les Basques, Guy Caron

©Archives - L'Avantage Rimouski

Le député fédéral de la circonscription Rimouski-Neigette - Témiscouatat - Les Basques, Guy Caron

Le député de Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques, Guy Caron, affirme, chiffres à l’appui, que le niveau d’investissements que reçoit sa circonscription ne dépend pas de la couleur politique du député.

M. Caron indique en effet que les communautés de Rimouski-Neigette – Témiscouata – Les Basques, ont reçu, d’octobre à 2015 (depuis l’élection fédérale) à décembre 2018, près de 48 M$, en plus des 389 M$ approuvés en 2016 pour la réalisation de la phase 3 de l’autoroute 85, qui reliera Saint-Louis-du-Ha! Ha! Et Saint-Antonin.

Cela devrait mettre fin au mythe selon lequel la couleur politique du député d’une circonscription influence le niveau d’investissements que celle-ci reçoit. - Guy Caron

De ces 48 M$, près de 28 M$ proviennent d’Infrastructures Canada et près de 20 M$, de Développement économique Canada (DEC). En comparaison avec les trois autres circonscriptions de l’Est du Québec, le comté de M. Caron se tient au premier rang sur le plan du financement fédéral reçu pour les infrastructures, entre 2015 et 2018. « Cela devrait mettre fin au mythe selon lequel la couleur politique du député d’une circonscription influence le niveau d’investissements que celle-ci reçoit », affirme le député.

Le député se réjouit ainsi que sa circonscription reçoive sa part des montants investis dans la région par le gouvernement fédéral. « Cela témoigne du savoir-faire du bureau régional de DEC. Les organismes qui font affaire avec ce bureau n’ont que des éloges pour leur travail et pour la belle collaboration avec les équipes d’Investissement Québec. Et ça, c’est toute la région qui en bénéficie. »

Commentaires

29 mai 2019

steeve

Vous avez entièrement raison. Peut importe le parti au pouvoir Rimouski est certain d'avoir à rien en investissement, rien en infrastructure, rien en développement économique. Bref nous sommes certain d'avoir rien. Comment expliquer que nous ayons aucune industrie manufacturière, que le port ne fou absolument rien, que nous n'ayons aucune autoroute, aucune alimentation en gaz naturel ou de grosse ligne électrique, aucune infrastructure. C'est avec ça que nous développement l'économie d'une région et vous les députés vous servez à ça. Nous représenter et nous vendre aux investisseurs et vous ne faites rien. Ceci vaut pour la ville, la soper etc.

29 mai 2019

Gaétan Morissette

Moi je dit oui car nous avons des preuves ici 'a Mont-Joli,l'aéroport en 1945 et L'Institut Maurice Lamontagne 'a Mont-Joli avec Harper.

4 juin 2019

Did Bellavance

Lorsqu'un député est avec le pouvoir, il a la chance de participer aux décisions de son parti et voir les projets disponibles. Que l'on regarde au provincial, le député de Rivière-du-loup est allé chercher l'argent pour la route menant au Nouveau-Brunswick. Il n'a pas travailler pour la 20 et voilà ou nous en sommes. Rien de concret. Je n'ai rien contre nos député mais à part de critiquer et de se montrer dans des rassemblements public il n'y a pas grand chose qui bouge. Quels sont vos projets pour développer la région pour avoir des salariés avec de bons salaires pour enrichir notre économie. Ou sont les nouvelles industries créateurs d'emplois. On va nous répondre qu'il manque de main-d'oeuvre... Un député au pouvoir, c'est mieux que rien.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média