Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économie

Retour

28 mai 2019

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Le Bas-Saint-Laurent est un leader dans la production de lait biologique

Campagne publicitaire

Producteur laitier

©Archives

la production de lait bio est en croissance.

Le Bas-Saint-Laurent est un leader incontesté de la production laitière biologique au Canada.

Le lait certifié bio est un marché en pleine effervescence qui attire de nombreux jeunes producteurs laitiers partageant un objectif commun : mettre la nature au coeur de leur démarche. « Bien avant que la demande soit présente, certains producteurs de lait québécois ont fait un virage vers l’élevage et l’agriculture biologique dans les années 1990. Symbole de notre avant-gardisme, ce sont plus de 70 % de nos fermes laitières biologiques qui fêteront leur 10e année de production en 2020 », commente le président du Syndicat des Producteurs de lait biologique du Québec, Bryan Denis, de Saint-Cyprien.

La production laitière biologique québécoise est présente en concentration plus importante au Bas-Saint-Laurent, en Beauce et au Saguenay — Lac-Saint-Jean. En 2018, près de 40 % des producteurs de lait bio avaient moins de 35 ans. Forts de la popularité de créneau et de l’engagement de ses producteurs envers les pratiques écoresponsables, les Producteurs de lait prévoient enregistrer près d’une quinzaine de nouvelles certifications de fermes laitières biologiques chaque année. Parmi les producteurs ayant 50 ans et plus, 92 % mentionnent avoir de la relève pour reprendre les rênes de l’entreprise.

Doubler la production d’ici 5 ans

Avec plus de 136 fermes laitières biologiques sur son territoire et 58 millions de litres produits annuellement, le Québec accueille la moitié des fermes laitières bios au Canada. Ce leadership biologique des Producteurs de lait du Québec représente un énorme potentiel de croissance.

Au Québec, les ventes de lait bio ont connu une augmentation de 52% entre 2013 et 2018. Depuis les quatre dernières années, les ventes enregistrent un bon de 10% par année.

Le lait biologique se distingue principalement par le type d’élevage et d’agriculture dont il est issu, encadré par des pratiques écoresponsables. Si le lait québécois est soumis à des règles strictes garantissant sa qualité, la production biologique doit respecter un cahier de charge supplémentaire pour recevoir son accréditation.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média