Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

04 juin 2019

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

La Ville de Rimouski se penche sur une intersection problématique

Coin Arthur-Buies - sirois

©Archives - L'Avantage Rimouski

Fermée en 2016, la voie du boulevard Arthur-Buies permettant un virage à gauche en direction nord sur l'avenue Sirois était redevenue accessible aux automobilistes en mai 2017.

La Ville de Rimouski est actuellement en analyse de l’utilisation de l’intersection entre l’avenue Sirois et le boulevard Arthur-Buies, et a mandaté une firme d’experts pour réaliser une étude, selon le maire, Marc Parent.

Le maire explique que la Ville a entamé une réflexion au sujet de cette intersection depuis plusieurs mois. « C’est extrêmement achalandé, il y a des problèmes de congestion à l’heure de fin des classes, de la circulation des autobus, il y a beaucoup de piétons, de vélos. »

Quant au délai de mise en place d'éventuelles modifications, le maire précise que l’étude n’est pas finie et que la Ville attend les propositions des experts dans le domaine. « Ça va être traité en plénier les prochains mois. On veut vraiment se pencher sur ce dossier. Si l’intervention passe, par exemple, par l’installation de feux de circulation, ça nécessite un délai plus long que si c’est simplement une modification de la signalisation. »

Cette information fait suite à l’intervention d’un citoyen du district Arthur-Buies où se trouve l’intersection, Sabin Bois, lors de la période de questions en marge de la séance publique du Conseil municipal hier (lundi) soir.

Publicité

Défiler pour continuer

Sécurité sur les routes

M. Bois a questionné le Conseil municipal concernant la sécurité des cyclistes sur les routes, dénonçant « des situations à risque », notamment à l’extrémité des corridors cyclistes, où les voitures tournent en double. M. Bois a expliqué avoir envoyé plusieurs propositions simples pour améliorer la sécurité à ces différentes intersections, avec schémas explicatifs à l’appui.

Il a profité de la période de questions pour demander au Conseil où en était son dossier. « Depuis 15 mois, aucune de mes propositions n’ont donné lieu à un quelconque changement, et plus inquiétant, aucune réponse d’un quelconque service, employé, ou décideur municipal. »

M. Bois explique en effet avoir communiqué avec son conseiller municipal, Karol Francis, au printemps 2018. « Je lui ai soumis des situations à risque pour les utilisateurs cyclistes du secteur. Moi-même, j’utilise mon vélo pour me déplacer, j’ai donc vécu ces situations. Après quelques semaines sans réponse, je l’ai joint au téléphone pour lui expliquer que la logistique du réseau de circulation d’une grande ville est complexe et nécessite une planification cohérente et logique, et qu’on ne peut pas appliquer de façon disparate les suggestions individuelles de chaque citoyen. Il m’a expliqué qu’une firme devait plancher sur le dossier. »

Sabin Bois, résident de Terrasse Arthur-Buies

©Adeline Mantyk - L'Avantage Rimouski

Sabin Bois lors de la période de questions en marge de la séance publique du Conseil municipal.

Conseil municipal de la Ville de Rimouski

©Archives - L'Avantage Rimouski

Le Conseil municipal de la Ville de Rimouski.

Consultation

Karol Francis a répondu , hier (lundi) soir, à M. Bois que la ville s'occupait de  la sécurisation de certains axes. « On est en train de travailler pour résoudre la problématique à l’intersection Sirois - Arthur-Buies, dont tout le monde m’a parlé pendant les élections. On a fait affaire avec une firme spécialisée et d’une semaine à l’autre, le projet sera présenté au Conseil municipal. L’objectif est ensuite de faire une consultation citoyenne pour mettre en place le projet le plus rapidement possible. »

La conseillère de Saint-Germain, Jennifer Murray, également membre du comité mobilité active de la Ville, a affirmé avoir bien pris connaissance des schémas mis en place par M. Bois lors d’une réunion du comité ce même lundi. « Ça va être référé au comité de circulation dans les prochains mois. On a, entre autres, un gros problème sur Sirois près du Paul-Hubert, la firme embauchée vient en juin pour voir sur le terrain les solutions, il y a aussi les piétons, les voitures. »

Le maire a indiqué au citoyen que la Ville souhaite s’assurer de peser chaque action pour que cela rejoigne les attentes des cyclistes, des piétons, des automobilistes, qui ne sont pas toujours semblables. « Souvent, les interventions de la Ville créent des commentaires, on a appris des réalités du passé. Donc on met un peu plus de temps, on fait une bonne analyse, mais on livre une marchandise qui répond le mieux possible. Merci pour vos commentaires, ils se rendent, et ultimement, vous aurez une réponse. »

Fermeture de la 3e voie

L'intersection en question avait déjà suscité l'instauration d'une mesure en 2016. La VIlle avait alors complètement fermé la voie du boulevard Arthur-Buies permettant un virage à gauche en direction nord sur l'avenue Sirois, dans le but de renforcer la sécurité des piétons à cette intersection. L'année d'après, la Ville avait finalement rouvert la voie à la circulation pour les automobiliste, la fermeture de la voie ayant suscité du mécontentement de la part de citoyens et commerçants du quartier.

Commentaires

7 juin 2019

serge des rosiers

ça existe des avis d`intersections avec des des heures minimisées ou autorisées .. , exemple ; tout droit et à droite de 7 à 18 heures ... en vert sans avoir ..... en rouge de ne pas tourner à gauche tout le temps ou l`inverse à Rimouski on dirait que la lecture et la compréhension de la signalisation elle-même n`est ....pas toujours évidente ...., besoin de demander une études ... il faut comprendre

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média