Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

08 juin 2019

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Un rassemblement citoyen pour la sauvegarde de la cathédrale de Rimouski

REGROUPEMENT DIOCÉSAIN

Cathédrale de Rimouski

©Archives - L'Avantage Rimouski

La cathédrale de Rimouski est fermée au public depuis plus de quatre ans et demi.

Le Regroupement diocésain pour la sauvegarde de la cathédrale de Rimouski tiendra un rassemblement citoyen dimanche 16 juin dès 14 h sur la place des Anciens combattants, à Rimouski.

À cette occasion, des gens d’affaires, des spécialistes de l’architecture religieuse et du patrimoine, des autorités en musique d’orgue ainsi que des Rimouskois hautement préoccupés par le futur de la cathédrale de Rimouski prendront la parole.

Des vidéos montrant l’intérieur de la cathédrale et illustrant le potentiel de son utilisation à des fins de culte, de culture et d’attraction touristique seront projetés sur écran géant et un événement-surprise clôturera le rassemblement.

La population de Rimouski est invitée à participer à ce rassemblement pour affirmer son attachement à sa cathédrale, comme l’explique le président du Regroupement, Jacques Landry : « Par leur présence à ce rassemblement, les Rimouskoises et Rimouskois exprimeront leur volonté de se réapproprier leur cathédrale, témoin de l’histoire rimouskoise, siège de l’archevêque, haut lieu de rassemblement et composante essentielle de la revitalisation du centre-ville, et de décider ensemble de son avenir. »

Publicité

Défiler pour continuer

Commentaires

8 juin 2019

Louise

Arrêté de vous acharnés l'église ne veut pas payé le Vatican ne veut rien savoir de Rimouski

9 juin 2019

Louis Arnout

Ce n'est absolument pas à l'Eglise de payer mais à la fabrique. Le Vatican n'a rien à voir là dedans, surtout après la brillante conduite du diocèse lors de l'affaire "Mgr Luc Dumais". Que ce diocèse se débrouille....

9 juin 2019

gervais fillion

c'est d'un ridicule!!!!!!

10 juin 2019

Claude Harvey

Compte tenu de l'historique de l'Église au Québec, je crois que l'ouverture d'un centre de lutte aux agressions sexuelle chez les enfants serait appropriée comme l'un des locaux de la bâtisse.

10 juin 2019

Louis Arnout

Oui, il y a quelque chose de clownesque, un peu comme dans les messes à gogo. D'ailleurs c'est dans cette cathédrale à peine 2 ans avant sa fermeture, que les funérailles de "Monsieur" Dumais avaient eu lieu, un évêque défroqué vivant avec sa petite amie, avec une job pastorale au diocèse sous le brillant évêque Blanchet. On pense à Dumais en lien avec révolution tranquille comme on pense à Maurice de Talleyrand et révolution francaise , sauf que ce dernier fut grand chambellan d'empire et prince de Bénévent, et... de la m... dans un bas de soie au dire de Napoléon. Ce diocèse était déjà mort dans les ans 2000 quand il a donné un rôle pasto au Talleyrand québécois, et sera sans doute intégré au diocèse de Québec d'ici 2040.

10 juin 2019

Jacques Bérubé

Nous sommes bel et bien à Rimouski. Dès qu'un projet est mis de l'avant, un ou des comités se forment pour s'y opposer. Rappelons-nous la saga de la salle de spectacle qui a duré 35 ans. Laissez tomber vos projets axés sur le culte religieux et faites comme toutes les villes du Québec qui transforment leurs églises en leur donnant de nouveaux usages, incluant une partie pour le culte. Votre obstination a assez duré, vous bloquez le développement de notre ville.

10 juin 2019

Carol Michaud

C'est pas croyable de voir comment ce petit groupe rêve encore à un film qui est déjà passé date depuis des Années!!!

11 juin 2019

gervais fillion

Le Rimouski de ma jeunesse n'existe plus,ville ou on pouvait s'amuser le soir,,il y avait des bars ou on pouvait avoir du fun,,aujourdhui Rimouski est rendu un ville ou il ne faut plus faire du bruit,ou on basse tranquillement la vitesse qui bientot va rejoindre les marchette et les cyclo electrique.Ville qui fut une lumiere de vitalité dans L'Est et qui aujourdhui se divise "generationnelement" pour un batiment appeller Église .je retourne a Rimouski regulierement et je ne m'ennuie plus de ma ville,,je suis parti physiquement et mentalement maintenant!! Rimouski tu veillis mal,, .Ou sont les jeunes leaders de cette ville ,

11 juin 2019

Louis Arnout

C'est pas immensément compliqué: la région a le record des naissances hors mariage, 87%, ce qui à toute fins utiles assure que la sous fécondité va se transmettre, ca va durer au moins un siècle, peut être plus, donc le cercueil est en avant...

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média